Etterbeek: sa Maison Cauchie et la place Jourdan

C’est à Etterbeek que nous nous sommes arrêtés pour cette quatorzième rencontre bruxelloise du Tourisme. Une ville joliment bâtie où les espaces verts se découvrent. Rencontre avec Marie-Rose Geuten, Échevine en charge du tourisme etterbeekois.

Geuten: « sous les pavés, la plage »

Élégante et toute en couleur, Marie-Rose Geuten forge ses convictions politiques après 1968. Intéressée très jeune par les grands enjeux du monde, elle n’imaginait cependant pas adhérer à un parti. Mais, voici 20 ans, son engagement sociétal devient un engagement politique et elle se retrouve assez vite élue au Conseil communal et au Parlement bruxellois. Elle est échevine depuis 2006.

Son cœur l’a portée sur les plages atlantiques du Portugal. Amoureuse de la mer, elle passe prioritairement ses vacances non loin de l’eau. Sa prédilection, c’est la Méditerranée.

IMG_0008Vue d’ensemble

Commune exiguë et densément peuplée, l’entité est fortement bâtie. Alors que les communes bruxelloises sont couvertes de vert à hauteur de 10 pourcents en moyenne, ce ne sont que 3 pourcent qui recouvrent son territoire. La proximité de grands parcs bruxellois (Léopold et Cinquantenaire) viennent heureusement combler ce manque.

Cette densité offre cependant une diversité exceptionnelle. Cinémas, Horeca, commerces…. La commune compte de beaux musées et quelques 33 écoles! Le parc Félix Hap, un des plus grands parcs urbains fermés, s’offre à la rêverie des promeneurs…

IMG_3512Associée au Boulevard Général Jacques et à ses casernes militaires, la commune possède une particularité étonnante: ici, plus de la moitié des rues porte le nom de généraux, commandants et autres gradés de l’armée.

Une Maison habitée

Construite en 1905, l’œuvre de Paul Cauchie est une des merveilles de l’Art nouveau à Etterbeek.

Véritable façade publicitaire, cette maison d’architecte ne veut pas subir les affres du tourisme de masse comme cela est le cas à la maison Horta. « Visiter cette vieille maison doit rester un cadeau. Il faut respecter cet espace de vie » nous informe une des filles des propriétaires actuels.

Maison Cauchie 1Si le rez-de-chaussée est ouvert au public, la maison reste habitée. Deux appartements sont en effet mis en location (avis aux amateurs: l’un d’eux est sur le marché).

Le site internet est actuellement en construction et les enfants des propriétaires actuels engendrent de nouveaux évènements. On peut venir y prendre de temps en temps un petit déjeuner ou participer à des ateliers d’écriture. L’espace galerie est également ouvert aux réceptions et aux cocktails.

Familiale et assumée, la Maison Cauchie fait venir 150 amateurs lors de l’ouverture publique. Ces visites guidées se font en plusieurs langues au prix de 7€ lors des premiers week-ends du mois.

Maison Cauchie 3Des visites s’organisent sur réservation hors des week-ends pour des groupes de 15 personnes au prix de 170 €. Infos et réservations: 0473/64.26.97 – info@cauchie.be

L’atelier Majerus: un lieu unique

Un autre lieu familial est offert aux visiteurs. Il s’agit de l’Atelier Versicolore de l’Avenue de la Chasse. Fondé en 1965, il propose de découvrir l’art du verre depuis le vitrail jusqu’à nos jours. L’atelier est encore en activité. les visites sont organisées par la veuve de Pierre Majerus. Pour toutes informations: www.majerus-vitrail.be

La place Jourdan sera bientôt refaite!

Connue pour son célèbre « fritkot » (qui n’a pas été manger une frite chez Antoine?), la fameuse place Jourdan retrouvera prochainement sa définition première; celle dévolue aux piétons et à la convivialité. Si quelques emplacements minutes seront prévus tout autour de cette jolie place bruxelloise, un grand parking de délestage est pensé à proximité.

3021 PLACE JOURDANPLEIN - Zicht-Vue-zoomC’est ici que se trouve le seul lieu d’hébergement hôtelier d’Etterbeek. L’hôtel Sofitel fait briller ses 5 étoiles à deux pas des douze étoiles européennes. L’ombre du Parlement européen caresse en effet les rues avoisinantes.

Des activités royales

Chaque année, fin main début juin, le marché médiéval attire 80.000 personnes dans l’entité! Vous souhaitez vous essayer à l’art de l’épée ou manger comme dans les auberges du Bruxelles de jadis? L’adresse vous est toute dédiée.

image_previewIntimement liée à notre histoire léopoldienne, l’Avenue de Tervueren a fêté cette année ses 120 ans d’existence. « Lors de la fête du Centenaire de l’avenue, les Souverains ont manifesté leur grande joie de la réussite de cet événement et ont émis le souhait que les deux communes, Etterbeek et Woluwe-St-Pierre, réitèrent annuellement cette célébration. Et c’est depuis lors que chaque année l’avenue, rendue piétonne, fait la joie de milliers de promeneurs profitant des animations organisées de part et d’autre » nous fait savoir Marie-Rose Geuten.

A Etterbeek, Albert Ier est mis à l’honneur. La place du Roi Vainqueur est une des places emblématiques de la commune. Son pourtour immobilier est à voir.

Pour toutes les informations utiles sur cette destination insolite, nous vous recommandons le site internet de la commune à l’adresse suivante: www.etterbeek.be/nos-services/tourisme

Une commune qui possède aussi quelques galeries d’art. Parmi celles-ci, notons Artiscope, Art Tour, Maria Clara art point, Freshmed, 666 la chasse et Parksite.

 

Pour retrouver les interviews précédentes, cliquer sur le titre :

Jette : au pays du surréalisme

Saint-Gilles : Horta, art et convivialité

Schaerbeek : le Train World et l’Art Nouveau

Ganshoren, du vert qui ne me quitte pas

Koekelberg met le chocolat à l’honneur

Watermael-Boitsfort : le bois comme patrimoine

Molenbeek: Son passé industriel et son patrimoine immatériel

Saint-Josse-ten-Noode : petite mais considérable

Evere : ses hôtels, son moulin et la witloof

Woluwe-Saint-Pierre : cet éden bruxellois

Forest : un axe culturel important

Auderghem : entre parcs et forêt

Uccle : un parcours original

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY