Crystal River Cruises : de Vienne à Budapest (3 et 4/4)

Si l’hospitalité et la qualité des suites ainsi que la gastronomie méritaient les meilleurs éloges, il nous faut, en finale, vous parler du choix des visites, des guides sélectionnés et des animations à bord et à l’extérieur du navire.

Nous avons toutes et tous déjà eu l’occasion de vivre les explications d’un guide qui baragouine des commentaires. Je nomme cela des guides « perroquets ». Aucune conviction, absence d’émotion, un blabla de remplissage souvent triste à écouter, et surtout en attente de pourboires.

Absolument le contraire chez Crystal River Cruises. Des guides triés sur le volet, à la limite, pour certains, d’être professeurs d’histoire. Raconter et expliquer est une véritable passion. Impossible d’être distrait au cours de chacune des visites. Chacun des passagers a dans sa suite son propre appareil audio lui permettant d’écouter les informations, sans bousculades autour du guide.

Même qualité, niveau transport terrestre. Des autocars suivent l’itinéraire du navire et vous retrouvez à chaque escale les sourires des mêmes chauffeurs. Le confort de ces autocars est sans reproche. Version 40 places, type Royal Class, avec un chargement organisé de presque maximum 20 passagers. Votre espace vital est garanti, vos jambes peuvent rester étendues, jamais de bousculades.

Un choix difficile d’excursions

Et les choix d’excursions laissent pantois, mais surtout l’accueil personnalisé à chaque destination. Nous n’allons pas vous ennuyer à détailler chacune d’elles, mais mettre en avant les particularités de celles qui nous ont marquées.

Au départ de Krems : le monastère augustin d’Herzogenburg. De style baroque et surtout de taille humaine, suivie d’une dégustation de vins blancs locaux. Une révélation.

Au départ de Linz, journée en Tchéquie, à Krumlov, superbe petite ville reprise au patrimoine de l’Unesco (photo).

Au départ de Melk, visite du château d’Altstätten en compagnie de l’arrière-petite-fille de l’Archiduc François Ferdinand. Pour ceux qui ont la mémoire courte, ce fut celui qui a été assassiné, avec son épouse, à Sarajevo, provoquant la 1ère guerre mondiale. Un pan d’histoire qui vous tombe dessus, dûment commenté par la descendante tout en zippant une coupe de champagne au passage.

Tout y est, l’arme du crime, les influences dynastiques, la crypte et j’en passe.

Et enfin Bratislava et Budapest (incluant une mini croisière en soirée pour admirer les illuminations) qui restent des incontournables. Le plus difficile le long du parcours c’est de définir votre sélection de visites, car toutes sont intéressantes.

Pour les animations, deux courtes vidéos valent mieux que des éloges. Une prestation de Diva, à bord, et The Spring String Quartet, un concert donné à l’extérieur au monastère Saint Florian…le cadre idéal pour cet évènement.

Vos clients reviendront subjugués par l’ensemble de leur expérience.


Si vous en avez manqué la lecture :

Crystal River Cruises : Le luxe à chaque étape (1/4)

Crystal River Cruises : De vienne à Budapest, une découverte gastronomique et œnologique (2/4)

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY