Vous avez dit tourisme spatial?

Ainsi donc, en s’envolant le 11 juillet dernier pour une promenade de quelques minutes dans l’espace, Richard Branson, le talentueux créateur de Virgin, a-t-il soufflé la vedette à ses comparses Jeff Bezos (Amazon) et Elon Musk (Tesla), les deux hommes les plus riches du monde, piaffant d’impatience d’en faire autant…

Il lui aura fallu dix-sept ans pour concrétiser son projet, soit plus de deux fois plus de temps que la Nasa pour envoyer l’homme sur la Lune, entre 1961 et 1969. Jeff Bezos a dû, lui, patienter jusqu’au 20 juillet pour atteindre et dépasser la « ligne de Karman », à 100 kilomètres d’altitude, au-delà de laquelle « commence » l’espace, selon une définition généralement admise. Et on peut compter sans aucun doute sur Elon Musk pour occuper la troisième marche du podium, d’autant qu’il rêve carrément d’aller sur la planète Mars.

Pour autant, cette fantasque compétition entre milliardaires marquera-t-elle vraiment les débuts du « tourisme spatial », comme on l’a assuré de toutes parts ? C’est ce que pensent, par exemple, 44 % des Français pour qui le tourisme spatial sera une réalité d’ici 20 ans. Rien n’est pourtant moins sûr. Encore faudrait-il s’accorder sur les mots…

Car est-ce bien du tourisme que d’envoyer un Terrien, ou même une demi-douzaine s’il le faut, passer quelques minutes aux frontières du grand vide spatial ? Et pour y faire quoi, on vous le demande ? Une fantaisie de gosse de riche, certainement. Mais tout le monde n’étant pas milliardaire, il n’y aura jamais assez de candidats pour tenter l’aventure.

Le début du tourisme spatial rapproche...

Aux confins de l’espace, à une demi-heure passée en apesanteur, on continuera longtemps à préférer la Costa Brava ou Blankenberge, un city trip à Rome ou un trekking en Thaïlande. Une fausse bonne idée, donc.

Et c’est tant mieux pour le tourisme tout court, qui est découverte, rencontres, et ne consiste pas (seulement) à se rendre le plus loin possible, qu’il s’agisse ou non d’un tourisme de masse ou balnéaire, culturel, religieux, etc.

Vous avez dit tourisme spatial ? Comme c’est bizarre…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY