TUI France tranche dans le vif !

Publié ce mardi, l’article « TUI France… le grand gâchis » de Serge Fabre était prémonitoire. Dans un communiqué officiel ce mercredi, la direction TUI France prévoit la suppression des 2/3 de ses effectifs. « Le projet présenté ce mercredi en CSE prévoit la suppression de 317 postes, hors l’impact potentiel dans le réseau d’agences intégrées. En cas de fermetures de ces agences, l’impact s’élèverait à 583 postes », précise le communiqué que nous reproduisons en intégralité ci-dessous.


« Un CSE extraordinaire a eu lieu le 17 juin 2020 sur le changement de modèle et d’organisation de TUI France et ses conséquences sociales.

Ce premier rendez-vous avec les représentants du personnel a été l’occasion de présenter la réflexion menée depuis plusieurs mois avec le groupe TUI sur l’avenir de TUI France et les solutions envisagées pour pérenniser l’entreprise.

Depuis trois mois, le secteur du tourisme est impacté durement par une crise sans précédent, plaçant le groupe TUI dans une situation très difficile qui le contraint à se transformer très rapidement.

Malgré ce contexte économique difficile, le groupe TUI a néanmoins accepté de soutenir TUI France pour lui permettre de surmonter la crise et mettre en œuvre un nouveau projet pour revenir à des résultats positifs dès l’exercice 20/21.

Une nouvelle fois, le groupe TUI s’engage aux côtés de TUI France. TUI France pour sa part avait engagé un plan d’actions qui commençait à porter ses fruits avec un redressement significatif de la marge et la réduction des coûts.

Dans le contexte de la crise du Covid dont l’ampleur et les impacts pour le tourisme sont encore inconnus, tous les acteurs du secteur sont contraints de se réorganiser. Plusieurs majors et également des grandes compagnies aériennes ont déjà annoncé des restructurations.

TUI France n’échappe pas à ce bouleversement et il devient primordial de revoir sa stratégie en profondeur et reconsidérer son positionnement en concertation avec sa maison mère. Le projet prévoit de recentrer les activités de TUI France sur ses compétences clé, le métier de tour operating

L’offre sera concentrée sur les produits cœur de métier sur lesquels TUI France a une expertise reconnue sur le marché ainsi que sur les marques historiques : o L’offre TUI France sera composée des Club Marmara, Club Lookéa et Circuits Nouvelles Frontières.

Ce sont des marques historiques du secteur du tourisme en France pour lesquelles la satisfaction clients est excellente.
La nouvelle organisation est prévue pour être en mesure d’améliorer encore l’expérience client sur ces gammes de produits,

  • L’offre de flexipackage Clubs va également être développée afin de tenir compte de l’évolution des attentes de consommateurs qui recherchent toujours plus de souplesse et de personnalisation pour leurs voyages,

  • L’offre séjours moyen et long courrier (Passion des Iles) est interrompue en attendant de pourvoir proposer de nouveau cette offre pla position de leader de TUI France sur le marché.

  • Un projet d’une telle envergure a nécessairement des impacts importants sur l’organisation, qui doit être redimensionnée en fonction de la réduction envisagée sur le volume de production et le nombre de gamme de produits / marques. La volonté de réduire la complexité non seulement dans la production mais également dans la distribution et l’organisation a été la ligne ar le biais d’une plateforme de package dynamique.

  • L’activité sur-mesure à Lyon sera stoppée. Concernant ces offres qui s’arrêteront après l’été 2020, TUI France continuera à remplir ses engagements en offrant la meilleure expérience à ses clients pour toutes les réservations effectuées y compris pour les saisons futures. La distribution va être recomposée en tenant compte de la forte position des réseaux tiers, indispensables à la vente des produits TUI France :

  • Le réseau d’agences intégrées TUI ne permet pas, avec 65 agences, d’avoir un maillage satisfaisant sur le territoire français, qui est par ailleurs très bien desservi par un grand nombre de réseaux de distribution avec lesquels TUI France travaille. De plus le réseau mandataires, composé d’entrepreneur, est très performant et TUI France souhaite le développer. En conséquence, TUI France va rechercher des candidats pour transformer les agences intégrées en mandataires, ou les céder à d’autres réseaux de distribution.

  • La collaboration avec les réseaux tiers va être développée.

  • Le département « groupes » reste un atout majeur compte tenu de directrice de la restructuration de TUI France.

Le projet présenté aujourd’hui en CSE prévoit la suppression de 317 postes, hors l’impact potentiel dans le réseau d’agences intégrées.

En cas de fermetures de ces agences, l’impact s’élèverait à 583 postes. TUI France rentre dans un processus d’information-consultation avec le CSE et ce projet fera l’objet de discussions détaillées par direction.


La direction de TUI France est consciente que la réalisation de ce projet passe malheureusement par de nombreuses pertes d’emplois mais c’est aujourd’hui la seule solution pour que l’entreprise traverse la crise, et que perdurent les plus belles marques du secteur du tourisme en France, Marmara, Lookéa et Nouvelles Frontières.»

Hans van de Velde – Président Directeur-Général TUI France souligne: « Nous avons pris des décisions difficiles mais qui sont nécessaires pour assurer à TUI France un bel avenir.

Avec cette nouvelle stratégie et une structure redimensionnée en conséquence, je suis persuadé que nous serons en mesure de conserver une très bonne position sur le marché.

Nous continuerons à offrir une expérience client très appréciée à travers nos gammes de produits stars : Club Lookéa, Club Marmara et Circuits Nouvelles Frontières».

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY