Surréservation : jusqu’à 10.000 $ de compensation chez United

United Airlines a annoncé aujourd’hui (27 avril) 10 changements importants à ses politiques et procédures, suite à l’incident très médiatisé de l’expulsion du passager du vol de United Express, le 9 avril dernier. Vous savez, ce passager chinois qu’on a traîné comme un voyou hors de l’avion parce « surbooké »..

United s’engage à :

  • Limiter l’utilisation de l’application de la loi aux problèmes de sécurité.
  • Ne pas demander aux clients assis dans l’avion de céder involontairement leur siège, à moins que la sécurité ne soit menacée.
  • Augmenter la compensation offerte aux clients qui cèdent leurs sièges jusqu’à un maximum de 10 000 $ US.
  • Établir une équipe de solutions client pour fournir aux agents des solutions créatives, comme l’utilisation d’aéroports voisins, d’autres compagnies aériennes ou des transports terrestres, pour amener les clients à leur destination finale.
  • S’assurer que les membres d’équipage soient réservées à bord d’un vol au moins 60 minutes avant le départ.
  • Fournir aux employés une formation annuelle supplémentaire.
  • Créer un système automatisé pour solliciter des volontaires à modifier leurs plans de voyage.
  • Réduire le nombre de surréservations.
  • Autoriser les employés à résoudre les problèmes de service à la clientèle au moment où ils surviennent.
  • Éliminer la paperasserie à propos des bagages perdus de façon permanente, en adoptant une politique « sans questions » sur les bagages perdus.

United a indiqué que plusieurs de ces politiques entrent en vigueur immédiatement, alors que d’autres seront déployées au courant du reste de l’année.

logo_tourismeplus

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY