Levée des restrictions vers la Tunisie

A l’invitation de l’Office National du Tourisme Tunisien, l’Ambassadeur de Tunisie en Belgique, son excellence Tahar Sheriff, recevait les professionnels du tourisme pour la soirée de clôture des Tunisia Experts.

L’Ambassadeur était d’excellente humeur le soir de la réception et pour cause: la Belgique venait de retirer ses restrictions de voyage vers la Tunisie.

Les similitudes entre la Tunisie et la Belgique ont été mises à l’honneur. Dans l’extrême et exceptionnelle douceur de cette soirée belge, il fut souligné l’histoire que nos deux pays ont en commun: celle d’avoir subi des bouleversements similaires face aux envahisseurs successifs. Et son Excellence de rappeler la domination ottomane ou le protectorat français.

Au début de 2011, en chassant du pouvoir un dictateur vieillissant, la Tunisie a été propulsée sur la scène médiatique internationale. Initiateur des « printemps arabes », ce petit pays donnait pourtant, et jusqu’alors, l’image d’un régime stable, certes dirigé par un despote, mais ouvert sur l’Occident. La Tunisie a ainsi connu un changement de régime et des bouleversements divers.

Si son tourisme semble en bonne voie de retrouver ses couleurs d’antan, le pays ne souhaite pas s’en contenter. La République voudrait regagner sa place d’acteur mondial en commerce de matière première tel que le blé, l’huile d’olive et le vin.

Comme toujours lors de pareil évènement, les AGV et TO salivaient devant le buffet, parfois peu à l’écoute d’un discours diplomatique.

Parmi les grands acteurs présents ce soir, nous avons pu rencontrer Luxair Tour qui réouvre Enfidha. Un TO qui n’avait jamais arrêté la destination de Djerba. Une île qu’il dessert toute l’année au départ du Luxembourg. De son côté, Expairtours espère une année en or en démarrant son offre sur Djerba en vol et hôtel seul à partir de 462 euros.

Nul doute que pour 2018, la réouverture de la destination aux Belges fera des heureux. D’autant plus que l’offre de tourisme alternatif tente à se développer. Des maisons d’hôtes appelée Dars et des gîtes ruraux combleront les promoteurs de tourisme intégré.

Françoise Bonte

Voir articles

http://pagtour.info/tourisme-alternatif-en-tunisie-3-hotels-de-charme-interessants/

http://pagtour.info/un-gite-a-la-ferme-en-tunisie/

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY