Les Schtroumpfs et l’Europe on the Beach !

Schtroumpfer pour notre planète bleue : Les Schtroumpfs s’associent à l’Union Européenne pour protéger les océans !

Qu’ont les Schtroumpfs et l’Union européenne en commun ? Outre le fait que les deux soient bleus, ils sont surtout l’un et l’autre très soucieux de notre planète. Les deux entités ont donc décidé de faire équipe afin de nettoyer les plages du monde entier et ainsi stimuler un maximum de gens à prendre soin de nos océans.

Au travers d’un partenariat de grande ampleur, les Schtroumpfs ont décidé d’associer leur notoriété à une action louable de l’Union européenne (UE) pour combattre la pollution maritime. Ainsi, l’UE incitera ses ambassades dans le monde entier à mettre en place des actions de nettoyage des plages en collaboration avec des organisations locales, des écoles et d’autres organismes.

Cette opération peut se targuer d’avoir une envergure littéralement globale puisque pas moins de 140 pays y participeront ! Grâce à ces différentes activités, les Schtroumpfs et l’UE visent à sensibiliser les jeunes et moins jeunes à l’état de nos océans et à la responsabilité individuelle de chacun d’en prendre soin.

« La pollution marine est l’un des problèmes environnementaux les plus urgents, que ce soit en Europe ou dans le reste du monde », explique João Aguiar Machado, Directeur Général pour les affaires maritimes et la pêche à la Commission européenne. « Les Schtroumpfs sont un partenaire de choix, capable de nous procurer une portée globale tout en partageant nos valeurs et priorités. »

« Ce processus s’inscrit parfaitement dans les 17 Objectifs de Développement Durable mis en place par l’ONU », ajoute Véronique Culliford, fille du créateur Peyo, et présidente d’IMPS, la société en charge de la gestion de l’image des Schtroumpfs. « Nous sommes particulièrement fiers de pouvoir contribuer à cette vaste opération destinée à encourager les populations à mieux respecter notre belle planète ! »

Bien sûr, cette action isolée, aussi large soit-elle, ne mènera pas assez loin

Les gouvernements se doivent de mettre en place des systèmes appropriés de gestion des déchets, ce qui fait souvent défaut dans les pays en développement. L’UE a d’ailleurs alloué 9 M€ pour réduire les déchets plastiques et marins en Asie du Sud-Est et 19 M€ pour soutenir un programme de gestion des déchets dans la région Pacifique.

Sur son propre territoire, l’Union est en train d’adopter une nouvelle loi qui limitera l’utilisation des plastiques à usage unique, en particulier ceux que l’on retrouve le plus souvent sur les plages. Cette législation se concentre sur les engins de pêche perdus, qui représentent environ 27% de tous les déchets de plage.

« Les Schtroumpfs ont toujours véhiculé des valeurs nobles », conclut Véronique Culliford. « Grâce à ce partenariat avec l’Union européenne, nous allons pouvoir transmettre des idéaux communs. Les Schtroumpfs sont peut-être petits, mais ils peuvent faire une grande différence pour que notre monde reste un endroit où il fait bon vivre. Alors schtroumpfons tous ensemble pour un avenir meilleur ! »

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY