Les Poils à Gratter de l’Enquiquineur pour la semaine du 19 février 2018

La sélection des articles de la semaine est l’œuvre de Willy Tredeau, gérant d’un centre de thalasso bien connu. Et il n’a pas essayé de noyer le poisson !

Dans Air Journal du 19/2 :

Air France-KLM crée une direction Stratégie et Innovation

Dans les petites entreprises, le patron en principe s’occupe toujours de la stratégie, parfois aussi de l’innovation qu’il peut également confier à l’imagination de ses employés. Qu’une très grosse entreprise comme Air France-KLM n’ait pas cru bon jusqu’ici de se pencher sur sa stratégie, c’est sidérant. Bon, je sais, sans doute le faisait-elle sans le dire vraiment. N’empêche, on comprend mieux certains flops, passés, présents et à venir.

Dans PagTour N° 2929 :

Toilettes inutilisables dans un avion rempli de plombiers

Ça a l’air drôle dit comme ça, mais ce doit être vachement emmerdant. Pourquoi aucun des plombiers n’est intervenu ?

Tout simplement parce qu’on ne les laisse pas monter avec leur boîte à outils. Ce serait pareil si on oubliait le catering dans un avion transportant des chefs…

Dans PagTour N° 2930 :

Un vol Tokyo – Paris qui en met plein les yeux

Il s’agit d’un vol virtuel avec lunettes 3D, mais proposant un vrai check-in, un embarquement dans un avion bien réel mais qui ne quitte pas le sol. On se demande bien quel plaisir peuvent avoir ces passagers.

Je comprendrais l’excitation d’un voyage virtuel dans l’espace, ou une promenade virtuel dans un camp nudiste, chacun selon ses goûts ! Mais quand on lit les deux articles qui suivent, on comprend que l’avion est devenu un moyen de transport aussi populaire que le tram.

et

Elle pète trop dans l’avion… elle est virée !

C’est un vent favorable qui a porté cet article sur le bureau de notre Obélix. Il a tout de suite senti le scoop. Les passagers qui ont exigé la mise à la porte de cette dame ne voulaient qu’une seule chose : voyager en paix !

Dans PagTour N° 2931 :

Elle sèche ses petites culottes en vol…

Vraiment on voit de tout dans un avion. Je vois pourtant une explication logique, en tout cas je voudrais y croire : elle avait peut-être à côté d’elle un enfant qui avait eu un petit accident. Enfin, deux accidents, puisqu’elle a séché deux culottes. Ce serait une bonne raison, un pis-aller. Mais je sens bien que vous n’êtes pas convaincus.

Dans DéplacementsPro.com du 21/2 :

Amex GBT lance « Business Travel Made Simple »

Quand on lit tout ce que cette application peut faire, on se dit que c’est exactement le rôle que tenait l’agent de voyage il n’y a guère. On a juste supprimé le contact humain, et la machine sera toujours incapable de traiter les cas très spéciaux auxquels personne n’a pu penser, elle ne vous proposera pas un café ni un sourire. Mais c’est le progrès. Jusqu’à ce que l’homme se révolte.

Dans PagTour N° 2932 :

Air France, l’autodestruction programmée ?

La réponse est oui. Il y a des années que l’Enquiquineur vous le dit : ça va mal finir ! La bêtise d’une caste ultra-favorisée est sans limite. Et les leçons de Swissair, Sabena, Malev, Alitalia et d’autres n’ont servi à rien, même si les raisons sont parfois bien différentes.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY