Les brèves du 02 décembre 2019

France : Le trafic ferroviaire risque d’être très perturbé le 5 décembre alors que de nombreux salariés de la RATP et de la SNCF vont participer à la grève… La CGT, FO, FSU, Solidaires et la CFE-CGC ont appelé à faire grève tandis la CFDT a laissé le libre choix à ses adhérents de participer ou pas. 5 syndicats de la RATP ont appelé à une grève illimitée à partir du 5 décembre tandis qu’à la SNCF 3 syndicats ont appelé à un mouvement illimité : CGT-Cheminots, l’UNSA ferroviaire et SUD-Rail. Au niveau de l’aérien trois syndicats ont déposé des préavis de grève mais cela concernera le personnel au sol. Les syndicats de personnels navigants n’ont pas appelé à faire grève.

Air France-KLM pourrait potentiellement être intéressée pour entrer au capital de TAP Portugal… La communauté portugaise est importante en France et Air France-KLM s’intéresse au dossier de TAP Portugal. Selon le quotidien portugais Jornal de Negocios, David Neelman serait en discussion avec Air France-KLM pour la revente des 45 % de sa participation au sein de TAP Portugal.

South Africa Airways au bord du dépôt de bilan : La grève menée par les membres de l’association des pilotes sud africains et l’union des employés métallurgistes d’Afrique du Sud qui a duré une semaine en novembre a mis à mal les finances de la compagnie aérienne sud-africaine. La grève aurait coûté environ 50 millions de Rands par jour. Ceci alors que la compagnie a accumulé en 13 ans une dette de 30 milliards de Rands. « La compagnie pourrait avoir à déposer le bilan si elle n’arrive pas à trouver 2 milliards e Rands dans les prochains jours » indique le Financial Times

Rocco Forte Hotels annonce la nomination de Jan Arnold au poste de vice-président des ventes, depuis le 1er novembre 2019. Basé à Francfort, Arnold dirigera une équipe de 24 directeurs régionaux des ventes, répartis dans 12 pays en Europe, au Moyen-Orient, en Amérique et en Chine. Il sera membre du comité exécutif de Rocco Forte Hotels, sous la responsabilité du directeur des opérations, Maurizio Saccani.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY