Le MSC Seaview a été inauguré à Gênes

Le quinzième navire de croisière de MSC, le MSC Seaview, a été livré lundi dernier aux chantiers de Monfalcone, en Italie, et officiellement inauguré samedi lors d’une cérémonie qui s’est déroulée dans le port de Gênes. Et c’est encore Sofia Loren qui en est la marraine ! Sauf erreur, l’actrice, qui est une vieille amie de la famille Onorato, propriétaire de la compagnie, a baptisé tous les navires de croisière de la société, par ailleurs dans le Top 3 des porte-conteneurs.

Construit en à peine plus d’un an par quelque 4.000 hommes et femmes qui se sont succédé sur les chantiers navals Fincantieri, le MSC Seaview est le sistership du MSC Seaside, baptisé à Miami mais inauguré à Trieste une semaine auparavant, en décembre dernier (v. PagTour du 7 décembre 2017). Avec ses 323 mètres de long pour 41 mètres de large, il est équipé de 2.066 cabines et suites, pouvant accueillir jusqu’à 5.179 passagers pour 1.413 membres d’équipage.

Plus « jeune »

PagTour n’a pu, cette fois, assister à l’événement dont Patrick Pourbaix, directeur général de MSC pour la France et la Belgique, a largement répandu les images sur les réseaux sociaux.

Mais la soirée inaugurale a donné le ton, au rythme du groupe Zucchero : le MSC Seaview vise une clientèle résolument plus « jeune » que ses prédécesseurs. Avec des cabines modulaires pouvant loger des groupes jusqu’à dix personnes, une gigantesque salle de spectacle avec trois niveaux de scène, un cinéma, un parc aquatique interactif mais aussi six clubs spécifiques dédiés aux bébés et aux enfants de tous âges, le tout à bord d’un navire ultra connecté.

Chez MSC, on a bien observé la chute de l’âge moyen des croisiéristes, tombé de 56 à 48 ans sur la Méditerranée (v. PagTour du 5 juin), où le MSC Seaview effectuera ses premières croisières.

Suites royales et majordome

Pour autant, on n’a pas oublié la clientèle « haut de gamme », qui se précipite sur la classe Yacht Club, où l’on ne trouve pas moins de 86 suites royales qui proposent un majordome personnel, une piscine et un « Sun deck » privatifs, un « Top Sail Lounge » ou une carte gastronomique encore plus étendue. Sans oublier les espaces de shopping, où quelque 300 marques se proposent, et bien sûr une offre complète de soins et de relaxation, avec notamment un véritable spa balinais et un programme de vinothérapie.

L’an prochain, MSC mettre encore en service deux nouveaux navires, actuellement en construction : le MSC Bellissima, sistership du Meraviglia (voir PagTour du 6 juin 2017), qui sera livré en février 2019, et le MSC Grandiosa (331 mètres pour 2450 cabines) en octobre. On est déjà impatients !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY