Le LiFi en cabine dès l’an prochain

La seconde édition du Global LiFi Congress a été l’occasion d’imaginer les cas d’usages de cette technologie pour les acteurs de l’aéronautique à l’occasion d’une table ronde, organisée afin de présenter les applications et les enjeux de l’Internet de la lumière dans l’industrie.

PagTour a déjà évoqué cette technologie prometteuse, qui utilise la lumière des ampoules LED, qui s’éteignent et s’allument plusieurs milliers de fois par seconde, pour transporter les données. Air France sera sans doute la première compagnie au monde à tester le dispositif en vol, une occasion d’évaluer la réaction des passagers et du marché.

La compatibilité du LiFi avec l’intégralité des IFE constitue un avantage considérable. Cette autoroute de la donnée offre une vitesse de connexion 100 fois supérieure à celle du Wi-Fi. Mais la valeur du dispositif ne réside pas uniquement dans ses performances. Son intégration en cabine va permettre de faire évoluer la façon dont est conçu l’intérieur d’avion tout en générant une économie de poids.

Une économie équivalente au poids de 10 à 20 personnes

Car non seulement la fibre optique est mille fois plus légère que le cuivre, mais le LiFi permettra également aux compagnies aériennes de supprimer les boitiers d’1kg servant à la communication de données, qui sont situés sous les sièges. En fonction de l’architecture retenue, les experts s’attendent à une économie équivalente au poids de 10 à 20 personnes par appareil.

Pour Orange, qui s’est aussi lancé dans le secteur de la finance, le LiFi offre également une opportunité d’améliorer les transactions en vol. « Actuellement, les compagnies aériennes doivent attendre d’atterrir pour valider les transactions effectuées en vol. Demain, le PNC sera en mesure de valider instantanément un paiement en vol grâce à l’intégration du LiFi en cabine », a déclaré Micheline Perrufel, Ingénieur de recherche et Project Manager LiFi Orange.

L’intégration présente tout de même quelques contraintes. Comment assurer une connexion sans pour autant devoir allumer la lumière en permanence dans la cabine ? En utilisant des rayons infrarouges. De quoi permettre à un passager de regarder une série sur son smartphone sans déranger son voisin qui dort…

Cofinancé par Air France, Oledcomm et Latécoère, le projet d’implémentation du LiFi au sein des avions est également soutenue par la DGSI. Latécoère a indiqué que sa solution LiFi destinée aux transporteurs sera opérationnelle dès 2020. Mais si les passagers seront connectés en LiFi, les avions seront toujours reliés à l’internet satellitaire. « Aujourd’hui, une compagnie paie 10€ par gigabyte consommé. Les constellations de satellites en orbite basse permettront de réduire le coût de la connexion

[Source : Tom.travel]

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY