La Géorgie veut faire du rouge… sur Mars !

Forte d’une tradition viticole millénaire, la Géorgie a décidé de l’exporter vers l’infini et au-delà… et devenir le premier pays à faire pousser des vignes sur le sol aride et désertique de la planète Mars. Rien de moins !

« Les Géorgiens ont été les premiers viticulteurs de l’histoire et maintenant, nous espérons devenir des pionniers dans la viticulture sur une autre planète », assure Nikoloz Doborjguinidzé, de l’Agence de recherche spatiale géor­gienne et cofondateur de ce projet ambitieux. Il est vrai que les premières traces de production de vin datent d’il y a 8.000 ans, dans ce pays coincé entre les montagnes du Caucase et la mer Noire, et qui bénéficie donc d’un climat tempéré idéal pour la culture viticole.

Mais sur Mars, ça va pas être pareil !

Pour relever ce pari insensé, des experts géor­giens étudient actuel­le­ment la meilleure manière de fabriquer du vin sur la planète rouge. À travers le projet IX Millen­nium, ils tentent ainsi de conce­voir une vigne adap­tée à la planète rouge, afin que la vie future sur Mars ne soit pas aussi triste qu’on l’ima­gine rapporte The Washing­ton Post.

« Si nous devons vivre sur Mars un jour, la Géor­gie doit appor­ter sa contri­bu­tion. Nos ancêtres ont amené le vin sur Terre, nous pouvons donc faire de même sur Mars », explique Niko­loz Doborj­gi­nidze. A-t-il déjà trop forcé sur le rouge martien ?

Que nenni, le projet IX Millen­nium rassemble des entre­pre­neurs du secteur, des acadé­mi­ciens, et a même décro­ché le soutien du minis­tère de l’Édu­ca­tion et de la Science en Géor­gie. Radia­tions, pous­sières et autres obstacles au déve­lop­pe­ment d’une agri­cul­ture pérenne sur Mars devront être analy­sés par les experts.  

L’idée folle de vignes martiennes a émergé dans l’es­prit de Niko­loz Doborj­gi­nidze dès 2016, lorsqu’E­lon Musk a déclaré que sa société SpaceX enver­rait les premiers hommes sur la planète rouge dès 2024. Et les bonhommes, ça biberonne partout où ils vont, c’est (malheureusement)  bien connu…

Mais il n’y aura pas que du vin sur Mars…

Apprendre à culti­ver des jardins pota­gers sur Mars semble passion­ner de plus en plus de scien­ti­fiques. En mars 2017, la NASA confir­mait ainsi qu’elle était parve­nue à faire pous­ser des plants de pommes de terre dans un envi­ron­ne­ment repro­dui­sant exac­te­ment les condi­tions atmo­sphé­riques telles qu’elles sont sur Mars.

L’agence spatiale possède égale­ment quelques cultures de salade à bord de sa Station Spatiale Inter­na­tio­nale, et devrait bien­tôt y faire pous­ser des tomates et des poivrons. Et côté viande, poisson, crustacés et fruits de mer, C’est pour quand ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY