La croisière en mer Baltique, un must de All Ways (2/2)

La nature norvégienne est libre d'accès pour tous et l'Opéra d'Oslo, inauguré en 2008, a été construit dans le même esprit.

La saison 2021 se place pour All Ways sous le signe du renouveau à plus d’un titre même si comme chaque été, l’embarquement se fait au départ de Zeebruges pour le plus grand confort des passagers belges. Nouveau départ au lendemain de la pandémie, nouveau paquebot construit en 2019 au Portugal.

Un navire à taille humaine avec 98 cabines toutes extérieures à même de pouvoir se glisser dans des fjords plus étroits et accoster dans des ports plus reculés. Le 1er mai une croisière vous emmènera pour une dizaine de jours à la découverte de quelques capitales scandinaves et balte avant d’amarrer pour 2 nuits à St-Pétersbourg. Embarcation immédiate au fil de nos souvenirs !

Les murs intérieurs de l’Hôtel de ville d’Oslo sont couverts de monumentales fresques des années 1930-1960.

La vie à bord

Choisir le bateau pour partir en vacances, c’est épouser le concept même du voyage qui parcourt paisiblement sa route. Bercé par le roulis et le regard perdu sur l’immensité maritime, on perd la notion du temps et on découvre le bonheur inédit de la contemplation paresseuse. Dans les pays du Nord, les journées sont longues et les levers de soleil matinaux tout comme les couchers tardifs noient l’horizon de couleurs pourpres aux reflets dorés ou orangers.

L’interaction omniprésente entre eau et terre donne à la ville de Stockholm un charme particulier et une atmosphère unique.

Un seul challenge : apprécier la lumière qui joue sur la ligne mouvante des vagues, croiser au loin un navire marchand, goûter la magie des petits matins sur le pont à l’approche de la terre le long de fjords majestueux ou vivre la douce euphorie du départ comme si larguer les amarres avait la saveur d’une liberté totale.

Les moins contemplatifs trouvent de quoi combler leurs heures de liberté sur le Voyager même s’il est évident que ce bateau à taille humaine n’a rien d’un parc d’attractions comme le sont d’autres vaisseaux plus imposants qui sont une destination en soi.

Élue la première capitale verte de l’Europe en 2010, Stockholm est constituée à 40% de parcs et d’espaces verts.

Des animations ne manquent pas entre des activités ludiques et des conférences qui permettent, entre autres, de mieux appréhender la réalité géopolitique de la Baltique.

Pour ceux qui préfèrent la tranquillité, les profonds fauteuils de la bibliothèque bien achalandée les attendent et un puzzle toujours ouvert attire les passionnés qui lient connaissance. Pour ceux qui souhaitent entretenir leur forme, un spa, une salle de fitness et même une piste de course à pied à l’extérieur sont à leur disposition.

Visby est une petite capitale de moins de 25.000 habitants et l’ambiance y est très familiale, à peine perturbée par les visiteurs d’un jour.

La table est un autre plaisir qui réunit tout le monde dans un restaurant où les repas proposés sont variés et accessibles à tous, même les végétariens et les diabétiques y trouveront leur compte.

Il faut souligner la réelle qualité gastronomique des menus offerts, une farandole de saveurs qui évoquent souvent des horizons aussi lointains que l’Asie ! Les petits déjeuners et déjeuners sont servis sous forme de buffet à déguster à l’extérieur si le temps le permet. Le vin et l’eau sont offerts lors des déjeuners et des dîners.

Chaque quartier de Copenhague a ses bars et cafés et ils attirent autant les Danois que les touristes car tous offrent un certain art de vivre à découvrir sur place.

Infos sur www.all-ways.be Cette croisière propose également une escale à Gudhjem sur l’île de Bornholm que nous n’avons pas découverte lors de notre première croisière en mer Baltique. Sachez aussi que le navire ne pouvant accueillir que 180 passagers, il est plus que recommandé de ne pas tarder à réserver, d’autant que de nombreux clients n’ont pas pu voyager en 2020.

All Ways propose des conditions de réservation flexibles. Vous pouvez réserver maintenant en ne versant que 10 %* d’acompte. L’annulation peut se faire sans frais jusqu’à 60 jours avant le départ. Enfin, All Ways a bien sûr mis en place un protocole strict pour que tout le monde puisse voyager en toute sécurité.


A lire ou relire :

La croisière en mer Baltique, un must de All Ways (1/2)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY