Des « frais cachés » auxquels on ne pense même pas

On n’y pense pas toujours, mais si les membres d’une même famille ou d’un groupe d’amis souhaitent voyager ensemble, eh bien, ce n’est pas gagné d’avance… à moins de payer un supplément !

C’est un de ces nombreux « frais cachés » qui hérissent tant les passagers mais que les compagnies aériennes appliquent sans vergogne, car il n’y a pas de petits profits… L’autorité britannique de l’aviation civile et le site YouGov ont enquêté sur ses pratiques, qui varient évidemment d’une compagnie à l’autre.

On ne sera pas étonné que la probabilité d’être séparé en cas de non-paiement d’un supplément soit de 35 % chez Ryanair, le spécialiste des options payantes.

Mais on le sera davantage de trouver Emirates en deuxième position, avec une probabilité de 22 % : la prestigieuse compagnie de Dubaï, la plus importante du Moyen Orient et qui n’a pourtant rien d’une low cost, se montre décidément bien peu généreuse.

On trouve ensuite Virgin Atlantic (18 %) et Jet2.com (16 %), deux compagnies que l’on peut classer parmi les transporteurs à bas coût, précédant immédiatement… British Airways, laquelle fait jeu égal avec easyJet et Thomas Cook (15 %). Avec seulement 12% de risque, c’est TUI qui ferme la marche des dix compagnies les plus gourmandes en la matière.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY