Comment manipuler le client pour verrouiller son budget Vacances ? Demandez la recette à TUI !

Nous avons, en toute innocence, publié hier, jeudi, le communiqué de presse envoyé par TUI sous l’intitulé : « TUI offre la flexibilité en cas de modification ».

C’était presque une provocation ! En effet une avalanche de plaintes s’est abattue sur la compagnie, émanant de clients estimant avoir été mal ou incorrectement informés au moment de la réservation.

Suite à de très nombreuses annulations ou reports de vols, les projets de vacances de milliers de passagers ont été anéantis. Et bien sûr la technique des bons à valoir a été la recette miracle comme compensation.

Quel désastreux exemple pour relancer la machine touristique

On ne joue pas avec la sensibilité et les rêves des clients après une telle crise sanitaire. La confiance des clients a été ébranlée et celle des agences de voyages vendant ses produits également.

Test Achats ne manquera pas de relancer la polémique des remboursements exigés par les clients. Et les AGV seront à nouveau confrontés, en tant qu’intermédiaires, aux colères et mécontentements de ces mêmes clients.

Bien sûr le groupe TUI a été recapitalisé via un prêt /aide d’une banque publique allemande, pour la sauver d’une possible faillite des suites du Corona. Cela lui permet-il de jouer au plus fin avec les astuces et ou interprétations légales et de monopoliser les budgets vacances des clients pour cause d’insuffisances d’occupations de leurs avions ??

Ont-ils mal géré leurs estimations de reprises ?

Il semble bien que oui, mais les passagers ne sont en rien responsables. La suite des événements devra être suivie de près. Cette nouvelle et ultime perte de confiance sera-t-elle le déclencheur, pour ce géant aux pieds d’argile, pour s’affranchir des revendeurs non labellisés ou non intégrés TUI ??

L’avenir nous l’apprendra. Un switch radical du système B2B vers le B2C ? Mais ce n’est même presque plus une surprise !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY