A quelle place a-t-on le plus de chance de survivre à un...

A quelle place a-t-on le plus de chance de survivre à un crash aérien?

KLM a la réponse !

On a tous entendu diverses théories en réponse à une question existentielle qu’on s’est sans doute aussi tous posé en montant à bord : où a-t-on le plus de chance de survivre si l’avion s’écrase ? A l’avant, à l’arrière, au milieu ? KLM nous fournit enfin la réponse sur son compte Twitter en Inde ; lequel explique aux passagers à quelle place ils ont le plus de chance de vivre… ou de mourir en cas de crash !

« Selon une étude de données de Time, ce sont les passagers assis au centre de l’avion qui ont le plus de chance de mourir lors d’un écrasement », a écrit KLM India sur Twitter.  Et de préciser que « L’analyse a révélé que le taux de mortalité des sièges du troisième tiers arrière de l’avion était de 32%, contre 39% dans le tiers central et 38% dans le tiers avant ».  Quand même !!!

Et si on affine un peu…

« En regardant la position de la rangée, nous avons constaté que les sièges du milieu à l’arrière de l’avion avaient les meilleurs résultats (taux de mortalité de 28%). Les sièges les moins performants se trouvaient dans l’allée du tiers central de la cabine (taux de mortalité de 44%) », précise Time. Nous voilà prévenus !

Devant les nombreuses réactions indignées des internautes, KLM India a retiré son tweet pour le remplacer par un autre avec des excuses : « Nous souhaitons sincèrement nous excuser pour la récente mise à jour. Le poste était basé sur un fait de l’aviation publiquement disponible, et n’est pas l’opinion de KLM. Nous n’avons jamais eu l’intention de blesser les sentiments de qui que ce soit ». Pour plus d’information, l’étude de Time qui a inspiré le tweet de KLM India.

(Avec Air Journal)

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY