Zaventem: Le cauchemar du manque d’information!

Jeudi dernier, les voyageurs qui devaient prendre l’avion à Zaventem ont vécu un vrai cauchemar. Vers 4 heures, l’aéroport a été victime d’une panne d’électricité. Manque de chance, le système de générateurs de secours a mal fonctionné. Le problème reste comme d’habitude, le manque d’information.

Un problème qui peut survenir

D’autres aéroports ont connu des pannes d’électricité. Des compagnies aériennes peuvent avoir une panne informatique, comme British Airways, il y a quelques jours. Mais l’aéroport de Zaventem a déjà connu ce type de mésaventure, il y a deux ans.

Qui se souvient de Mai 2015 ?

Des centaines de passagers avaient passé la nuit sur des lits de fortune ou des banquettes de l’aéroport de Bruxelles-National, dans l’espoir, de pouvoir décoller quelques heures plus tard. Comme des milliers d’autres voyageurs, ils ont été victimes d’une gigantesque panne électrique qui avait affecté Belgocontrol.

Ce blackout venait, selon la version officielle, d’Electrabel et de son parc nucléaire. Les politiques avaient demandé des mesures de contrôle… On pouvait supposer qu’un système de secours pouvait prendre le relais… Cette fois, personne n’a vraiment expliqué les raisons de la panne d’électricité et du système de secours !

Photo Twitter 2En fait et comme souvent, l’information était mauvaise

En fait, des centaines de voyageurs étaient bloqués à l’extérieur, sans aucune information. À l’intérieur, aucun check-in n’était possible, ce qui a entraîné des retards importants pour certaines compagnies aériennes.

Ils sont très nombreux à dénoncer le manque d’information. Les passagers dans le hall ont eu des nouvelles, mais les gens dehors n’ont bien évidemment pas pu les entendre. Ces personnes ont donc dû patienter à l’extérieur, afin de respecter les instructions de sécurité.

On aura peut-être un jour des explications sur ces problèmes d’électricité et surtout sur la déficience du système de secours ! Mais, on aimerait que les passagers, et tous les passagers, puissent avoir un minimum d’information.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY