Youppeeee ! Ali Baba s’installe à Liège

En ce début d’année, la région wallonne reste fière et se réjouit encore que le géant chinois se soit installé à Liège, un de ses futurs centres de distribution dans le monde.

Au moment de cette confirmation les Autorités se vantaient de la création d’une multitude de nouveaux emplois, et bien d’autres retombées. C’est exact…en partie du moins.

Il faut quand même savoir que dans les entrepôts d’Ali Baba ou même d’Amazon, il n’y a pratiquement pas de présence humaine. Celle – ci a été remplacée par des robots.

Ce n’est point nouveau me direz-vous !

Ces robots transportent et rangent les marchandises avec une efficacité redoutable. Ils peuvent transporter jusqu’à 500 kg et lorsqu’ils ont terminé leur boulot, ils rentrent docilement dans leurs chargeurs.

Ils ne sont jamais malades, ne sont pas syndiqués, n’ont jamais de congés, ne réclament jamais d’avancement et ne sont jamais en grève.

Fin 2016 déjà, Amazon faisait travailler 45.000 robots. La main d’œuvre humaine reste évidemment incontournable…pour l’instant du moins…pour des travaux précis.

Mais vu l’évolution technologique fulgurante, cette main d’œuvre humaine se devra de développer et prouver ses propres capacités pour rester indispensable dans ce créneau de distribution.

Quelques chiffres ont été rendus publics trop discrètement

La Banque Mondiale avait déjà précisé qu’entre 1990 et 2007, 670.000 emplois industriels ont été détruits. Et que, pour la même période, le nombre de robots avait été multiplié par 4.

11 années plus tard, on se doit d’imaginer qu’à Liège, avec la venue d’AliBaba, le taux des nouveaux emplois potentiels ne va pas directement exploser.

Mais pour les Politiques c’est bien de pouvoir au moins annoncer une bonne nouvelle tout en dissimulant soigneusement les détails des impacts directs ou indirects réels.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY