WOW Air à Bruxelles: le coup du prix d’appel

Plusieurs journaux belges rapportaient hier que la compagnie islandaise low-cost WOW Air proposera des vols depuis Bruxelles vers les États-Unis dès le 2 juin prochain, à partir de 149 €. PagTour — sinon, qui le fera? — démonte l’astuce pour vous…

Car ce sera là le prix d’appel (aller simple) pour les vols à destination de la côte Est — New York, Boston, Washington, Montréal, Toronto et Miami —, qui seront assurés par des Airbus A320 et A321.

Les vols pour la côte Ouest, Los Angeles et San Francisco, seront proposés à peine un peu plus cher : à partir de 179 € le trajet simple. Dans les deux cas, les vols comporteront une escale de 1h30 à 2 heures à Reykjavik, la capitale islandaise où se trouve d’ailleurs le siège de la compagnie, et où il sera possible de faire un stop over sans supplément de prix.

Mais il n’y aura en réalité que quatre vols en juin au départ de Bruxelles, au prix de 149 €. à destination de New York Newark. Auquel il faut ajouter le prix du billet de retour, au minimum 226 €. Ajoutez les frais de réservation de 17,40 €, et on frôle les 400 € l’aller-retour. Idem pour Montréal, jamais moins cher que 358,48 €, guère moins, donc, que les promos en cours chez Air Transat, par exemple, ou même Brussels Airlines, pour un vol sans escale, avec bagage et repas inclus.

Hors bagages

Car comme pour la plupart des compagnies low-cost, le prix de base ne comprend que le transport et un bagage en cabine de 5 kilos. L’enregistrement d’un bagage en soute sera facturé 55 €, le choix du siège, entre 6 et 40 €, tandis que les boissons et la nourriture à bord seront payantes.

Quoi qu’il en soit, l’offre de WOW Air plaira sans doute à une génération de jeunes voyageurs, pour qui seul compte le prix.

Wow Air assure déjà des vols transatlantiques au départ de Paris, dont la compagnie, également de retour à Lyon, doublera les fréquences à partir du 27 mars prochain, pour un total de 14 vols hebdomadaires. Ce devrait être également le cas au départ des aéroports de Londres Gatwick et de Schiphol.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY