La compagnie low-cost hongroise est intéressée par les activités court et moyen-courriers de la compagnie transalpine a déclaré son directeur général.

La compagnie italienne a été placée en août 2017 sous la tutelle d’administrateurs spéciaux après le rejet par ses employés d’un plan de redressement comprenant des suppressions de postes et des baisses salariales.

« Nous sommes intéressés par le marché italien (…) En ce qui concerne Alitalia, nous regardons seulement les parties qui nous intéressent, le court et le moyen courrier, certainement pas les liaisons intercontinentales », a déclaré son directeur général, Jozsef Varadi Jozsef Varadi, à La Repubblica. Il a également précisé qu’il se rendrait en Italie dans les prochaines semaines.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY