Washington approuve huit transporteurs vers Cuba

Après avoir signé un accord bilatéral autorisant jusqu’à 110 vols réguliers quotidiens entre les États-Unis et Cuba en février dernier, une nouvelle étape a été franchie. Ainsi, le ministère américain des transports (DOT) a approuvé provisoirement des vols réguliers vers La Havane, et ce, sur huit compagnies américaines.

American Airlines a reçu la plus grande part du gâteau (voir Bon à savoir), avec 35 vols par semaine, suivi par son rival sur les routes caribéennes, JetBlue Airways, auquel le gouvernement a accordé 27 vols.

Le DOT a également recommandé des vols à destination de La Havane sur Delta Air Lines, United Continental Holdings, Southwest Airlines, Alaska Air Group, Spirit Airlines et Frontier Airlines. Les vols réguliers pourraient débuter dès cet automne entre Atlanta, Charlotte, Fort Lauderdale, Houston, Los Angeles, Miami, Newark, New York, Orlando et Tampa, à destination de La Havane.

American_Airlines_Boeing_777-200ER_N775AN_PVG_2013-5-21Miami et Fort Lauderdale, qui ont les plus grandes communautés cubano-américaines aux États-Unis, ont reçu le plus de vols, soit 83 par semaine, partagés entre six compagnies aériennes.

Hormis La Havane, le ministère des Transports a aussi donné le feu vert provisoire aux compagnies aériennes pour offrir des vols réguliers vers Camaguey, Cayo Coco, Cayo Largo, Cienfuegos, Holguin, Manzanillo, Matanzas, Santa Clara et Santiago de Cuba.

Les compagnies aériennes américaines prévoient des revenus plus élevés pour les dessertes cubaines que pour les autres destinations des Caraïbes. Selon les experts, la forte demande proviendra des Cubano-américains ainsi que des cadres qui voyagent en classe affaires pour évaluer les opportunités commerciales.

Le ministère américain des transports prévoit prendre une décision finale sur les routes cubaines plus tard cet été.

Logo_TourismePlus

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY