Voyageurs américains : « laissez donc vos armes à feu à la maison ! »

L’Agence des Services Frontaliers du Canada (ASFC) a saisi quatre armes de poing au poste frontalier de Chief Mountain. Elle rappelle à nouveau aux voyageurs en provenance des États-Unis de prendre connaissance des lois canadiennes en matière d’armes à feu, à la suite d’un incident.

Le 3 juillet 2017, les agents de l’ASFC ont saisi quatre armes de poing non déclarées par un homme du Minnesota ayant été renvoyé pour un examen de routine. Toutes ces armes à feu ont été trouvées dans une valise placée dans une caisse de camionnette : 

  • Un revolver de calibre .45;
  • Un revolver de calibre .50; 
  • Un pistolet de calibre .40 (chargé); 
  • Un pistolet de calibre .45. 

Le voyageur a été arrêté et son véhicule a été saisi, puisqu’il avait servi à l’importation illégale de marchandises. Le voyageur a dû payer une amende de 4.000 $ pour récupérer son véhicule. Conformément à la procédure normale de l’ASFC, les armes de poing seront transférées à des fins de destruction.

L’ASFC recommande fortement aux voyageurs de ne pas porter leurs armes à feu lorsqu’ils voyagent au Canada ou transitent par le Canada pour aller en Alaska. Cependant, si vous souhaitez voyager avec vos armes à feu, vous devez déclarer toutes celles qui sont en votre possession au premier point d’entrée désigné au Canada. Vous devez également détenir tous les permis nécessaires et ranger vos armes à feu convenablement.

Les armes à feu sont des marchandises à risque élevé, et leur interdiction est une priorité en matière d’application de la loi de l’ASFC. Les voyageurs qui ne déclarent pas leurs armes à feu à l’arrivée au Canada peuvent faire l’objet d’une arrestation, d’une saisie, de sanctions pécuniaires et de poursuites au criminel. Le voyageur qui ne déclare par ses armes à feu peut également être frappé d’une interdiction de de territoire au Canada.

Faits en bref

  • En laissant les armes à feu à la maison ou en les déclarant immédiatement, les voyageurs éliminent le risque d’amendes ou de poursuites.
  • Les agents de l’ASFC dans le sud de l’Alberta ont saisi 26 armes à feu non déclarées dans 14 incidents distincts cette année, en date du 3 juillet.
  • La plupart des armes à feu saisies aux postes d’entrée terrestres de l’ASFC appartiennent à des voyageurs américains qui cherchent à entrer au Canada.
  • Le poste frontalier de Chief Mountain est situé au parc national des Lacs-Waterloo, au nord du parc national des Glaciers.

Liens connexes

logo_tourismeplus

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY