Voyages à Noël: interdits, tolérés ou autorisés ?

Votre comportement est plus important que l’endroit où vous vous trouvez...

À l’approche des vacances de Noël, les associations professionnelles des agences de voyages et tour-opérateurs belges appellent les politiques à communiquer un message clair à la population quant aux possibilités de voyager sereinement.

Depuis le 25 septembre 2020, il est désormais possible pour les Belges de voyager, tout en tenant compte des obligations imposées par les pays d’accueil. Les destinations touristiques et les acteurs du tourisme travaillent dur depuis 9 mois pour mettre en place le protocole sanitaire nécessaire au bon déroulement de ces voyages.

Tant le gouvernement que le secteur des voyages implorent les citoyens à respecter les gestes barrières. Le document d’auto-évaluation à remplir par tout voyageur belge permet de juger, sur base du comportement adopté à l’étranger, si la personne doit être soumise à une quarantaine.

Voyager aujourd’hui n’a jamais été aussi bien contrôlé et encadré.

Les vacances de ski sont aujourd’hui hypothéquées par les déclarations divergentes des pays concernés concernant la fermeture des stations jusqu’au 20 janvier 2021. Le Premier Ministre, monsieur De Croo,  insiste sur sa volonté de voir un accord européen émerger rapidement à ce sujet.

Le gouvernent belge annonce depuis quelques semaines un vaccin qui serait disponible fin de l’année déjà. Nous avons conscience que la vaccination sera la clé pour voyager sereinement l’année prochaine. C’est pourquoi le secteur implore aujourd’hui le gouvernement d’annoncer clairement et rapidement la logistique et les délais liés à la vaccination.

En outre, le secteur demande une prise de position des responsables politiques belges au sujet des autres types de tests avant départ et au retour, permettant de contrôler la propagation du virus. Nos pays voisins utilisent déjà ces tests. 

Il demande un message renforcé envers les consommateurs de l’importance de l’attitude à adopter, tant chez soi qu’à l’étranger pour se protéger du virus. Nous ne sommes pas un danger les uns pour les autres. Le Covid est LE danger.

La population a plus que jamais besoin de s’évader, de rêver et de vivre des expériences. Vivre, tout simplement.

Voyager serein et responsable, c’est aujourd’hui possible.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY