Votre commercialisation via Facebook pourrait changer

Facebook a récemment annoncé un changement à son algorithme qui placera le contenu des « amis et de la famille » des utilisateurs en position plus élevée dans leur flux des nouvelles que le contenu publié par des Pages.

Dans une entrevue accordée à nos collègues de Travel Weekly, des experts des médias sociaux ont dit qu’ils n’étaient pas surpris par ce changement et prédisent qu’il aura probablement une incidence sur les agents qui utilisent des Pages pour leur marketing et la génération de clients potentiels à des degrés divers, en fonction de leur niveau d’utilisation.

Ainsi, certaines Pages pourraient récolter moins de vues, d’autres pourraient au contraire en avoir plus, alors que d’autres encore pourraient obtenir exactement le même nombre de vues. « L’impact spécifique sur la distribution et d’autres paramètres de votre Page peut varier en fonction de la composition de votre auditoire », a noté Lars Backstrom, directeur de l’ingénierie dans un billet mis en ligne dans les nouvelles de Facebook.

En gros, cela veut dire que les Pages qui reçoivent régulièrement plusieurs likes et des commentaires seront moins touchées. En conséquence, si vous êtes assez actif sur vos Pages et que vos utilisateurs sont actifs aussi, ils continueront quand même de voir votre contenu.

PUBLICITÉ CIBLÉE VIA FACEBOOK

Du côté des spécialistes des médias sociaux, certains encouragent les agents à faire de la publicité via Facebook. Ce conseil vient du fait que le géant des médias sociaux permet aux utilisateurs de cibler leurs messages payés à des segments démographiques très spécifiques.

Par exemple, un agent affichant une promotion pour une croisière de Royal Caribbean pourrait payer pour annoncer aux utilisateurs de Facebook qui aiment spécifiquement RCI, au lieu de s’adresser à tous ceux qui aiment les croisières en général. Offrir un contenu attrayant que les clients trouveront utile ou qu’ils voudront partager est la clé du succès, selon les spécialistes.

Logo_TourismePlus

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY