Vols intercontinentaux: pas de reprise avant octobre

«Il y a quatre semaines, a déclaré Alexandre de Juniac à la CNBC, les compagnies aériennes ne prévoyaient pas de reprendre rapidement leurs opérations», a ajouté le directeur général de l’Association du transport aérien international (Iata), selon lequel un certain optimisme était récemment revenu dans l’industrie – en particulier en Europe et aux États-Unis – alors que les pays et les États commençaient à reprendre leurs activités économiques.

Les compagnies aériennes européennes et américaines envisagent désormais d’augmenter leurs capacités plus vite que prévu, a-t-il déclaré. Alexandre de Juniac prévoit que les vols court et moyen-courriers – par exemple entre les pays européens – seront probablement possibles cet été mais, a-t-il ajouté, « pour les vols intercontinentaux, vous devriez, je pense, attendre le quatrième trimestre ».

L’industrie perd 230 millions de dollars par jour

Malgré la reprise des réservations de vols, la dernière publication de Iata évoque de sombres perspectives : les compagnies aériennes devraient perdre 84,3 milliards de dollars cette année, soit 230 millions de dollars par jour…

Selon les prévisions actuelles, les revenus de l’industrie devraient chuter de 50% pour s’établir à 419 milliards de dollars en 2020, puis atteindre 598 milliards de dollars en 2021, contre 838 milliards de dollars en 2019. Le retour à la situation d’avant-Covid ne devrait donc pas être attendu avant 2022 au plus tôt…

[Source : L’Echo touristique]

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY