VLM en Chine depuis Ostende?

Selon Business Traveler France, la compagnie flamande VLM pourrait reprendre ses vols avec des Fokker 50 d’ici la fin de l’année et prévoirait même d’opérer de plus gros appareils en 2017/2018… où elle pourrait lancer des vols en A330 au départ d’Ostende vers des villes secondaires chinoises.

La compagnie, qui détient toujours 7 Fokker 50, emploie encore aujourd’hui 15 personnes et prévoit d’en recruter une soixantaine, dont des pilotes et des hôtesses/stewards.

Des investisseurs chinois

Fondée en 1992, VLM avait été rachetée par Air France-KLM, qui l’avait ensuite revendue au groupe allemand German Intro Aviation. La compagnie opérait notamment des vols charters et réguliers en propre vers plusieurs pays d’Europe ainsi que pour Cityjet, Flybe ou Air Vizion.

Suite à sa faillite en juin dernier, VLM a été reprise par la société SHS Antwerp Aviation basée à Anvers et financée par des investisseurs… chinois. D’où, sans doute, l’hypothèse de vols vers la Chine au départ d’Ostende. Poudre aux yeux ou réponse du berger à la bergère ?

On ne peut s’empêcher de le penser, après la création, ici aussi avec des capitaux chinois, de la compagnie Air Belgium, qui devrait elle aussi relier la Belgique à « l’Asie ». Et quand l’aéroport de Liège annonce le prochain retour de la compagnie chinois VIN dans la Cité Ardente.

La Chine est décidément fort courtisée ces derniers temps… Mais le marché belge peut-il absorber tout ça ? Rien n’est évidemment moins sûr.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY