Visite.be, kèsako ?

C’est un peu par hasard que PagTour a découvert l’existence du site www.visite.be qui s’est donné pour vocation de « faire connaitre la Belgique au-delà des frontières, tout en mettant en valeur la notoriété des rédacteurs, journalistes ou particuliers qui participent à la rédaction des fiches ».

Visite.be a également la volonté « de donner la parole aux villes, communes, offices du tourisme et autres gestionnaires de parcs de loisirs et musées de se faire connaître au travers d’un portail à visibilité internationale ». On ne saurait trop leur conseiller, en effet : ça ne mange pas de pain, comme on dit.

Quelle plus-value ?

Mais on ne voit pas en quoi ce nouveau (?) site, unilingue, apporte une réelle plus-value par rapport à l’existant, en particulier http://www.tourismewallonie.be/, le « portail officiel » du tourisme en Wallonie édité par le Commissariat Général au Tourisme, ou http://www.belgique-tourisme.be/, le « site officiel » de promotion de Wallonie-Bruxelles Tourisme — ne pas confondre, comme chacun sait. Non plus, bien entendu, que par rapport 001aux différents sites de Toerisme Vlaanderen, comme l’excellent www.visitflanders.com/, et bien sûr celui de www.visit.brussels.

Sans compter qu’il existe déjà le site http://www.visit.be/, qui est celui d’un hôtel à Bruges, le Bourgoensch Hof — bien vu, M. le webmaster !

Peu de fiches complètes

Chapeauté par une photo de la gare de Liège, le site s’organise selon les provinces, communes, villes et villages de Belgique, à travers des lieux touristiques, les châteaux, les musées et les monuments religieux de Belgique. Malheureusement, peu de fiches sont jusqu’ici complétées, et la recherche par ville ou village ne donne pour résultat, dans le meilleur des cas, que la photo de l’Hôtel de Ville…

Alors, à moins que chacun ne se précipite sur ce site pour y aller de la promo de son village — pourquoi pas ? — on ne voit guère comment visite.be a la moindre chance de s’imposer parmi les milliards de pages que compte Google. D’autant qu’un coup d’œil sur les sources de la page d’accueil ne laisse guère de doute à ce sujet : rien n’a été prévu pour son référencement, pas même une balise <h1>, pour les spécialistes.

cropped-bonnet-d-anePourtant, le site semble avoir été lancé par un Liégeois qui se présente comme spécialiste du… référencement sur Google…

Un cas d’école

On aurait aimé saluer l’initiative, tout ce qui permet de promouvoir le tourisme dans nos régions étant toujours bon à prendre. Hélas ! ce site se présente comme un cas d’école, l’exemple même de ce qu’il ne faut pas faire.

Il a sans doute demandé des heures et des heures de travail, et pour quel résultat ? Une visibilité nulle, des informations — quand elles existent — redondantes et un intérêt objectivement tout à fait hypothétique. L’art de perdre son temps, et ses sous, pour ne rien dire.

Même avec la meilleure volonté, le marketing du tourisme ne s’improvise pas.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY