VisitBritain lance une nouvelle campagne en Europe…

... Afin de promouvoir les voyages estivaux en Grande-Bretagne

L’organisme national de promotion du tourisme britannique, VisitBritain, lance une nouvelle campagne de communication en Europe afin de promouvoir les voyages estivaux en Grande-Bretagne.

Avec un budget de 850.000 £, elle concerne principalement la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays Bas et l’Espagne, 5 des 10 marchés les plus porteurs pour la destination tant en nombre de visiteurs qu’en recettes touristiques.

La campagne digitale qui débute cette semaine a pour vocation de mettre en valeur les atouts indiscutables de la Grande-Bretagne en été via une série d’expériences sélectionnées pour plaire à une audience européenne.

Près de trois quarts des visiteurs entrant au Royaume-Uni chaque année viennent d’Europe. Cette campagne a donc pour objectifs d’encourager le plus grand nombre à se rendre dans le pays au cours de l’été et de promouvoir un message de bienvenue.   

Le contenu produit se concentre sur des activités estivales en relation avec la gastronomie, les sports de plein air, la culture et la musique, à pratiquer à Londres et ainsi que sur des destinations accessibles par vols directs depuis l’Europe comme Bristol, Edinburgh, Glasgow, Liverpool, et Manchester afin d’accroître la fréquentation régionale et de développer l’économie locale.

Robin Johnson, Directeur Europe de VisitBritain a déclaré : « De pique-niques dans nos parcs et jardins en roof tops branchés, de festins en festivals de musique au cœur de la campagne britannique, de gay prides en événements extravagants, nos visiteurs peuvent s’attendre à un été riche de culture et de fêtes.

« L’Europe est un marché primordial pour VisitBritain, et l’ensemble de nos professionnels du tourisme ont accueilli près de 27 millions d’Européens en 2018. En promouvant des expériences uniques à vivre tout au long de l’été et notre message de bienvenue, en racontant les histoires de personnes et de lieux, nous souhaitons convertir le désir de voyage en réservations fermes, et inciter nos visiteurs Européens à approfondir leur connaissance de la destination, à voyager plus loin et à rester plus longtemps ».

Prévue sur une période de 6 semaines jusqu’au début du mois d’août, la campagne d’été de VisitBritain cible les « buzzseekers », une clientèle jeune en quête d’aventure, d’authenticité et de vacances enrichissantes à tous points de vue.

Le contenu diffusé sur les 5 marchés européens ciblés combine films courts, bannières digitales et réseaux sociaux afin d’atteindre l’audience visée. Il est également repris sur les plateformes en ligne et réseaux sociaux de VisitBritain, et sur un hub de campagne – https://www.visitbritain.com/fr/fr/campaigns/votre-british-summer – où sont regroupées des informations spécifiques sur les différentes destinations.

Tout en valorisant les attractions et les monuments connus de tous, l’idée est de mettre l’accent sur des destinations moins connues et sur des expériences nouvelles afin de répartir la fréquentation sur l’ensemble des nations et régions de Grande-Bretagne.

Parallèlement à cette campagne d’inspiration, VisitBritain travaille également avec LastMinute.com pour mettre en avant la destination et encourager les réservations d’été de dernière minute via la mise en avant d’offres  de séjour.

Les Français apprécient particulièrement la Grande-Bretagne pour sa culture, son patrimoine et ses traditions. La France est un marché émetteur crucial pour la destination, le deuxième marché (après les Etats-Unis) en nombre de visiteurs et le troisième (après les Etats-Unis et l’Allemagne) en recettes touristiques. Selon les dernières statistiques IPS (International Passenger Survey), ils étaient 3,7 millions à se rendre au Royaume-Uni en 2018 pour des dépenses de 1,386 milliard de livres.

Chaque année, le tourisme rapporte 127 milliards de livres à l’économie britannique, un secteur créateur d’emplois et de croissance pour l’ensemble des nations et régions du pays.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY