Virgin: et maintenant, la mer!

A la tête d’une fortune estimée à plus de 3 milliards d’euros, Richard Branson, fondateur entre autres de Virgin Airways, reste attentif aux meilleures opportunités d’investissement. Et la croisière en fait partie.

Premier d’une série de quatre navires à ses couleurs, le Scarlet Lady a quitté vendredi dernier le port italien de Gênes à destination Douvres, sa première escale commerciale. Il traversera ensuite l’Atlantique pour rejoindre Miami, où il sera exploité sur des croisières vers les Caraïbes, le Mexique, la République dominicaine et les Bahamas.

Long de 278 mètres pour 38 mètres de large et une jauge de 110.000 GT, le Scarlet Lady peut accueillir 2.770 passagers — adults only ! — servis par 1.100 membres d’équipage. Trois autres paquebots du même type ont déjà été commandés. Premier d’entre eux, le Valiant Lady doit entrer en service début 2021, les deux autres étant livrables en 2022 et 2023.
[Source : Mer et Marine]

Après avoir débuté dans la musique puis la vente de livres et de vidéos, Richard Branson s’est lancé dans la restauration avant de développer le réseau international de Virgin Megastores.

Mais l’activité dans laquelle il s’est alors le plus investi est le transport aérien, avec Virgin Airways et, aujourd’hui, le voyage spatial, avec Virgin Galactic.

Sportif accompli, premier à avoir traversé l’Atlantique en ballon gonflable ou la Manche en kite surf à 61 ans, Richard Branson consacre la moitié de son temps à développer des organisations à but non lucratif qu’il gère comme des entreprises.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY