Venise: Ras le bol du tourisme de masse!

Après Barcelone et ses habitants qui n’en peuvent plus de voir leur ville envahie par des hordes de touristes, les Vénitiens ont défilé cette semaine avec leurs caddies dans les rues de la vieille ville.  Une manifestation pour attirer l’attention sur leur difficulté à se déplacer au quotidien dans une ville prise d’assaut par les milliers visiteurs qui l’assaillent.

Ils étaient près de mille habitants à manifester avec cet objet du quotidien qui symbolise pour eux la vie dans leur ville. La circulation en voiture étant impossible dans la partie historique de la ville, les habitants ont pris l’habitude de faire leurs courses avec leurs caddies.

Environ 55.000 personnes vivent dans le centre historique de Venise qui accueille … 60.000 touristes par jour. Ainsi, la Cité des Doges voit affluer chaque année 22 millions de visiteurs – dont deux millions par les paquebots – et ses habitants la disent totalement saturée… Revers de la médaille de son succès, surtout pour les personnes âgées qui sont les plus impactées, il y a de moins en moins de petits commerces traditionnels, vite transformés en magasins de souvenirs…

L’économie collaborative, bonne pour le tourisme ?

Pour réguler le tourisme, les autorités municipales avaient instauré une taxe touristique pour les cinq premières nuits d’hôtel dont le montant dépend de la catégorie de l’hôtel, de sa localisation et de la saison. Mais, comme à Barcelone, l’économie collaborative, avec AirBnB en tête, est passée par là, amenant une nouvelle clientèle touristique dont la ville se passerait bien.

Des touristes qui « n’ont aucun respect pour l’histoire, l’art, la beauté, la civilisation », a d’ailleurs écrit la La Repubblica. Une image a particulièrement choqué les Vénitiens : celle d’une femme se soulageant en public dans un canal. Sans oublier les groupes de jeunes touristes qui traînent allongés dans la rue, s’y endorment parfois, sans oublier ceux qui plongent dans les canaux depuis les ponts.

Pour juguler cet afflux supplémentaire, les autorités de la ville étudient la possibilité de mettre en place une amende pour les touristes avec des valises dotées de roues rigides, car elles font beaucoup de bruit et endommagent les pavés de la ville. Pas sûr que ce soit suffisant…

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY