Vendre la Belgique aux chinois, un pari pas impossible !

Pour les petites destinations en long-courriers moins connues, le marketing en Chine est un défi majeur. Faire en sorte que les touristes chinois dépensent des dizaines de milliers d’euros, pour voyager à l’autre bout du monde vers un endroit dont ils n’ont jamais entendu parler est une véritable performance. Une agence en ligne veut placer la Belgique sur le radar des touristes chinois.

Hey Belgium tente d’attirer les clients en Belgique

Hey! Belgium est une nouvelle OTA qui aide les voyageurs à planifier et à réserver des itinéraires exclusivement en Belgique. C’est une approche pragmatique pour la commercialisation de la Belgique, une destination largement inconnue en Chine.

Les utilisateurs peuvent aller sur le site, choisir quel « type » de touristes ils sont et leurs intérêts, et Hey! Belgium produira une visite personnalisée en fonction du nombre de jours qu’elle compte passer dans le pays (un à cinq jours).

Les clients peuvent payer avec WeChat Pay ou Alipay, entre autres options de paiement et recevoir des bons pour les activités.

Le site collabore avec les « officiels »

Hey! Belgium collabore avec certaines des plus grandes organisations de marketing de destinations du pays, Wallonia Tourism, Visit Flanders et Visit Brussels. Hey! Belgium et ses partenaires DMO appliquent cette hypothèse pragmatique, à savoir que les touristes chinois, quel que soit leur niveau de connaissance, ne viendront pas en Europe uniquement pour visiter la Belgique.

Attirer ces touristes nécessite des produits de marketing qui peuvent parfaitement s’intégrer dans une tournée européenne plus large.

La plate-forme cherche à faciliter cela en permettant aux voyageurs ayant peu de temps d’adapter un itinéraire personnalisé.

Encore peu de touristes en provenance de Chine

Alors que la Belgique est un pays avec une histoire riche, elle attire peu de touristes en provenance de Chine, avec moins de 150 000 arrivées en Belgique en 2016. Beaucoup de plateformes majeures, en particulier Ctrip, tentent d’utiliser des itinéraires personnalisés qui se situent entre voyage collectif et voyage indépendant.

Un site en anglais et en chinois…

Le site est actuellement disponible en anglais et en chinois et est clairement conçu en tenant compte principalement de la clientèle millenium. Il  est spécialement conçu pour guider les touristes chinois là où ils peuvent voyager en toute indépendance.

Si le site est très accueillant et à priori simple. Nous l’avons testé et nous sommes restés sur notre faim concernant les réponses apportées par le site. Il faudra peut-être encore du temps pour le rendre plus performant. Mais c’est une excellente initiative.

Steven Truyman est le directeur général de « HEY! BELGIUM » et basé à Anvers. Vous pouvez aller faire un tour sur le site : http://www.heybelgium.com/cn

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY