Valence, ville candidate pour accueillir les Gay Games 2026

Valence est une ville qui favorise la diversité, la liberté, l’esprit d’ouverture et d’accueil, fière de sa capacité d’intégration et soucieuse de tous ses résidents et visiteurs. Une ville attachée à la qualité de vie de ses habitants, dans laquelle tous les groupes peuvent coexister de façon harmonieuse, en sachant que leurs droits et leurs libertés sont garantis.

Valence est une ville moderne et respectueuse des droits de l’homme, de la pluralité et de la diversité, qui conçoit le tourisme comme une activité permettant de nouer des liens entre les cultures et les personnes. Elle travaille également à promouvoir l’égalité dans le sport et à éliminer les discriminations qui, quelles qu’en soient les raisons, peuvent exister dans ce domaine.

Pour toutes ces raisons, et grâce à la collaboration de toutes les administrations du Gouvernement espagnol, du Gouvernement de Valence, du Conseil provincial de Valence et de la Municipalité de Valence, la ville a présenté sa candidature pour l’organisation de l’événement sportif et culturel des « Gay Games 2026 ».

QU’EST-CE QUE LES GAY GAMES ?

Il s’agit d’un événement sportif et culturel dont les valeurs fondamentales sont la participation, l’inclusion et la recherche de la meilleure marque personnelle. Sa mission est la promotion de l’égalité pour tous et en particulier pour la communauté LGBTQ+.

Mais malgré ce nom, ces jeux ne sont pas exclusivement réservés à la communauté LGBTQ+. Ils sont ouverts à toutes les personnes sans distinction de sexe, de race ou d’origine ethnique, de handicap, d’orientation sexuelle ou de religion.

L’événement s’étend sur 12 jours et, si Valence était la ville sélectionnée, il se déroulerait du 27 mai au 7 juin 2026, avec 36 sports pratiqués et 11 à 15 événements culturels organisés parallèlement à la compétition. Ce sont entre 13 000 et 15 000 participants (12 000 pour les événements sportifs et 1 000 à 3 000 pour les événements culturels) et près de 100 000 visiteurs qui sont attendus.

L’impact économique de la dernière édition des Gay Games en 2018, à Paris, s’est élevé à 97 millions d’euros. Dans le cas de Valence, cette somme s’élèverait à environ 120 millions d’euros.

En ce qui concerne le nombre de participants à Paris, 23 % étaient Français et seulement 12 % étaient de Paris, ce qui témoigne du caractère international de l’événement. Il convient de noter que 33 % des participants viennent habituellement des États-Unis. Avant Paris, les jeux ont eu lieu à Cleveland (2014), Cologne (2010), Chicago (2006), SIdney (2002), Amsterdam (1998), New York (1994), Vancouver (1990), San Francisco (1986 et 1982). La prochaine édition des Gay Games aura lieu à Hong Kong, en 2022.

POURQUOI VALENCE

Valence peut s’appuyer sur une expérience solide en matière d’organisation d’événements sportifs, nationaux et internationaux, de grande envergure, notamment le Marathon de Valence – Trinidad Alfonso, l’America’s Cup, la Formule 1, les quarts de finale de la Coupe Davis de 2018 ou, plus récemment et dans le respect des exigences sanitaires liées à la Covid 19, la finale de la Ligue Endesa, en 2020.

Des événements culturels de la taille du Festival de Les Arts ou du MTV Winter témoignent également de la capacité de la ville à gérer des événements culturels majeurs et offrent une solide garantie aux organisateurs. En outre, notre secteur touristique, professionnel et professionnalisé, accueillera les participants et les accompagnateurs selon les règles de l’hospitalité caractéristique du peuple valencien, et leur proposera une expérience incomparable en matière de loisirs, de culture et de gastronomie.

Faire de Valence la ville des Gay Games consoliderait également le positionnement de la ville en tant que destination sportive internationale. Valence aspire à s’imposer comme l’une des destinations prioritaires en Europe et dans le monde pour la communauté LGBTI+ et l’organisation de cet événement est essentielle pour son positionnement stratégique Il s’agit d’une candidature inclusive, fondée sur le consensus, le partenariat public-privé et la participation de l’ensemble de la société au sens très large.

Les clubs sportifs, les associations et les groupes LGTBI+ de toute l’Espagne et du secteur des affaires, entre autres, non seulement appuient le développement du projet, mais y participent pleinement, en tissant un réseau transversal et multisectoriel dense pour soutenir la diversité et l’inclusion. De plus, la ville est aussi l’une des plus sûres du monde, avec un taux de criminalité en baisse continue au cours de la dernière décennie.

En matière d’hébergement pour les participants, l’offre atteint les 40.000 places, hôtels et appartements touristiques inclus. Près de 140 installations sportives publiques composent l’offre sportive valencienne, la plupart d’entre elles facilement accessibles à pied. Il s’agit également d’un événement qui s’inscrit dans les Objectifs de développement durable, et en particulier avec le 10e « Réduction des inégalités », ainsi que dans l’Agenda 2030 des Nations Unies, des engagements qui ont également été pris par la Municipalité de Valence. Valence est la rivale de 7 autres villes : Brisbane, Auckland, Taipei, Toronto, San Diego, Guadalajara (Mexique) et Munich, avant de passer à la phase suivante, le 31 janvier, après laquelle seules 3 villes resteront en lice.

SPOT VALENCE, PHARE DE LA DIVERSITÉ

Le message est clair : Valence veut être le « Phare de la diversité » en accueillant cet événement si important pour la communauté LGTBI+. Un phare et un message clairs qui feront de nous une référence et qui contribueront ensuite à ouvrir des voies dans d’autres régions du monde où cette communauté subit des agressions graves et des violations de ses droits fondamentaux.

Pour en savoir plus : https://www.vlcbidcitygaygames2026.com/en/

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY