Vaccins Covid19: quand des priorités sont scandaleuses

On observe dans plusieurs pays que des vaccinations contre la Covid19 ne se font pas vers les plus âgés ou les personnes à risques mais à des personnes bénéficiant de passe-droits. Il fallait s’en douter mais le phénomène est peut-être plus important qu’on ne le croit. La France n’échappe pas à ce problème !

Le Sri Lanka vaccine d’abord militaires et policiers

Le pays a reçu des doses de vaccins données par l’Inde et fabriquées par le Serum Institute of India. Le Sri Lanka a commencé vendredi à vacciner les agents de santé en première ligne, les troupes militaires et les policiers contre le COVID-19.

Le gouvernement affirme que 115.000 militaires et policiers sélectionnés seront les premiers bénéficiaires. Le président Rajapaksa était à l’aéroport international de Colombo pour recevoir l’envoi de vaccins indiens gratuits contre le COVID-19 qui sont arrivés sur un vol spécial d’Air India.

La famille Rajapaksa est au pouvoir avec un frère président, un autre premier ministre … En attendant, il a eu 61 585 cas avec 297 décès (officiellement) depuis mars et ajoute entre 300 à 900 nouveaux cas chaque jour.

Au Japon, des créneaux de vaccination contre payement …

Le ministre japonais chargé du déploiement du vaccin contre les coronavirus a mis en garde le public contre les escroqueries dans lesquelles les appelants demandent des paiements bancaires pour réserver des créneaux d’inoculation.

Taro Kono, ministre des Affaires administratives, a souligné que les vaccins, qui devraient commencer le mois prochain, étaient gratuits.

Des priorités données à la Mairie de Paris

Selon le syndicat, des agents de la mairie de Paris auraient profité de passe-droits pour se faire vacciner. C”est ce que la section syndicale dénonce, dans un communiqué publié jeudi 28 janvier. « Quotidiennement, des équipes mobilisées sont obligées de refuser des soignants et des personnes âgées vulnérables, alors que leur est imposée la vaccination de personnels de la mairie de Paris et autre VIPs non médicalement prioritaires ». Cela reste à vérifier mais ce genre de passe-droits ne nous étonneraient plus.

On ne va pas citer tous les communiqués, mais ils sont nombreux et portent aussi bien sur des pays du tiers monde comme des pays européens.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY