Vaccination Covid 19 : c’est encore la cata !

Le démarrage de la vaccination contre la Covid19 avait démarré très lentement pour différentes raisons. C’était le début d’un nouveau scandale. Le gouvernement avait indiqué vouloir accélérer en proposant la vaccination au personnel soignant de plus de 50 ans ainsi qu’aux personnes âgées de plus de 75 ans. Pour ces derniers, ils devaient prendre rendez-vous. Une fois de plus l’administration s’est montrée incapable d’assumer cette fonction.

Des centres d’appels débordés et un site internet déficient

Les autorités françaises incitaient donc aux personnes de réserver un créneau pour se faire vacciner. Un joli site : https://www.sante.fr/centres-vaccination-covid.html avec les numéros de téléphone et la possibilité de réserver. Malheureusement et comme d’habitude, l’organisation n’a pas suivi.

Pour Paris, par exemple, le centre d’appels (3975) était quasiment inaccessible et quand cela devenait disponible, l’attente pour avoir une réponse était supérieure à 20 minutes. Quand au site internet, on vous renvoie vers le fameux site de : https://partners.doctolib.fr/ . C’est en général très efficace. Mais malheureusement les bugs sont nombreux.

Quand vous avez un rendez-vous pour la première injection, on vous propose une date et une heure pour la deuxième injection. Dans 90% des cas, le système vous indique que l’horaire que vous souhaitiez a déjà été pris. Bref, c’est un véritable casse-tête.  

Un nouveau problème s’annonce

Alors que le gouvernement et les médias évoquaient l’arrivée du vaccin Moderna et celui d’Astra Zeneca, on apprenait qu’il y aurait une forte baisse des livraisons du laboratoire Pfizer.

Le gouvernement annonçait dans le même temps devoir ajuster le rythme des vaccinations. On a du mal à comprendre si d’autres laboratoires livrent leurs vaccins. Non ?

Un président sûrement dynamique mais une administration lourde

Comme l’indiquait le journaliste Alain Duhamel : « Macron est un président rapide qui commande une machine lente ». Après un tel constat, ne faudrait-il pas procéder à de grands changements comme nous en avons vécu avec le Ministère des Finances.

Il est évident que le mille-feuille d’administrations liées à la santé ne fonctionne pas correctement. Mais combien de personnages au pouvoir n’ont procédé qu’à peu de changements.

Le vaccin contre la Covid 19 est important pour le tourisme

Nous savons déjà que plusieurs pays demanderont la confirmation d’une vaccination pour entrer dans leur pays. La France et curieusement l’OMS s’opposent aux “certificats de vaccination” pour les voyages internationaux. Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, milite en faveur d’un passeport sanitaire et nous le soutenons dans sa démarche.

Il précisait : « Aujourd’hui, il y a 50 pays dans lesquels on peut voyager librement avec des conditions d’accès sanitaires qui diffèrent d’un pays à l’autre ». La Grèce, notamment, pourrait l’exiger. Il faut arrêter d’évoquer une éventuelle discrimination, un passeport sanitaire digital ou non. Il va permettre de voyager plus aisément.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY