Une ouverture de ligne qui ne plaira pas à tout le monde

Quand le Maroc annonce l’ouverture d’une ligne vers Tel Aviv, il s’agit clairement d’un message politique. Cette ligne fait suite, selon différents commentateurs, à la Conférence de Matrouz en Janvier où une délégation marocaine s’était rendue. Des remerciements à David Sprecher qui a évoqué cette ouverture sur un réseau social.

Une conférence pour le renouveau d’une amitié entre Israël et l’Afrique du Nord

L’événement a été organisé et animé par Orna Baziz (née Régine Riboh), une universitaire israélienne qui connaît bien le royaume dans la mesure où elle est née à Agadir. « Matrouz » est mot arabe qu’elle a « hébraïsé » et qui signifie broderie. Il s’agit pour elle de symboliser la broderie des cultures.

Ce colloque a pour objectif de trouver des pistes d’action de paix par le biais des cultures, de la musique, de la littérature et des arts. D’autres veulent espérer au renouveau d’une amitié Israélo-Nord-Africaine

hfs2Sdérot : une ville composée de 80% de juifs d’origine marocaine

La délégation marocaine s’est rendue à Haïfa afin de rencontrer des minorités musulmanes qui habitent en Israël et qui sont très concernés par le problème palestinien.

Ils se sont rendus à Sdérot au sud d’Israël, une ville qui serait composée de 80% de juifs d’origine marocaine. La population juive au Maroc était de 3 % de la population marocaine en 1948 et avant une émigration massive vers Israël.

Une ligne entre Israel et le Maroc à l’initiative d’un TO

L’idée de rouvrir la desserte Tel-Aviv-Casablanca-Marrakech vient du tour-operator israélien « Flying Carpet ». « Les vols entre le Maroc et Israël alterneront une semaine vers Casablanca et la suivante vers Marrakech afin de permettre aux touristes de débuter leur séjour dans une ville et de le terminer dans l’autre. Si les résultats sont concluants, le tour-opérateur israélien prévoit d’intensifier les vols entre les deux pays et de faire de Casablanca et de Marrakech des destinations à part entière », précise un site internet d’information israélien.

Remparts de Marrakech au coucher de soleilUne reprise après 10 ans d’interruption

Les citoyens israéliens pourront rallier Marrakech ou Casablanca à partir de Tel Aviv à partir du mois de mai 2017. Le prix du billet aurait été fixé à 600 dollars indique une agence de voyages basée à Tel-Aviv.

Les vols se feront via la Sicile en raison de l’absence momentanée d’un accord aérien entre le Maroc et Israël. Le vol serait assuré par une compagnie aérienne italienne.

Le Hamas y voit une trahison

Le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, aurait indiqué que la rencontre de représentants marocains avec des autorités israéliennes signifiait « une trahison à la nation et aux idéaux palestiniens ».

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY