Une loi pas très « indian » tonique pour le tourisme…

Il y a une semaine, la Cour Suprême de l’Inde a émis un arrêté interdisant la vente de toute boisson alcoolisée à une distance de moins de 500 m de toute autoroute ou grand-route d’état. Ceci dans le but d’empêcher les petites échoppes le long de routes de rendre les conducteurs ivres.

Malheureusement, le texte de loi n’a pas épargné les hôtels et restaurants situés dans cette zone de 500 m. Cela a bien sûr été un choc pour l’industrie de l’hospitalité, laquelle a lancé une pétition pour exclure les hôtels du champ d’application de la loi.

L’action est en cours et l’industrie hôtelière a donc pris les mesures appropriées pour bannir cet arrêté. Ils semblent que certains hôtels urbains ont pris les devants et servent de l’alcool à leurs clients.

Entre-temps, les grands DMC comme Creative Travel établissent une liste des hôtels affectés par cette mesure pour tous leurs clients censés arriver dans les prochains mois, et prennent les mesures de relogement nécessaires. Comme le dit Bernard Philippart, « on imagine l’impact qu’aurait une telle loi sur le territoire belge, vu la densité de notre réseau routier ! »

Visa électronique

Le gouvernement indien a suivi les demandes de l’industrie du tourisme concernant les facilités d’entrée sur le territoire. La principale amélioration concerne l’extension de la validité du visa qui, de 30 à 60 jours, passe à une validité de 34 à 120 jours, avec option de double entrée. Les visas « affaires » peuvent maintenant s’obtenir en ligne.

Merci à Creative Travel, DMC indien, et à Travex pour le relais de ces infos.

L’info complète sur :

http://www.newindianexpress.com/business/2017/mar/31/government-relaxes-e-visa-regime-to-attract-more-foreign-tourists-1588377.html

http://www.hindustantimes.com/india-news/foreign-tourists-visiting-india-with-e-visa-can-stay-up-to-2-months/storyPmllWUXHitBzWUHZgD9BkO.html

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY