Une invitation qui ne se refuse pas!

©Cathay Pacific

Cathay Pacific a « invité » hier ses 27.000 employés à prendre trois semaines de congé sans solde face aux conséquences de l’épidémie du nouveau coronavirus. « J’espère que vous y participerez tous, de nos employés se trouvant en première ligne (au contact des clients – ndlr) à nos cadres supérieurs », a déclaré Augustus Tang, Pdg de la compagnie aérienne hongkongaise.

« Avec des perspectives aussi incertaines, ménager notre trésorerie est désormais le point clé pour protéger notre entreprise », selon lui. « J’ai conscience que c’est difficile à entendre, a-t-il ajouté. Et il se peut que nous devions prendre d’autres mesures. Mais en soutenant ce congé spécial, vous nous aiderez en ces temps de besoin ». Avant de vous faire virer ?

Ce congé n’est pas obligatoire, mais il est fortement recommandé, a précisé une porte-parole de la compagnie en marge de la conférence de presse. Il y a des invitations difficiles à décliner… même avec une bonne excuse…

Des dizaines de compagnies internationales ont déjà réduit ou suspendu leurs liaisons avec la Chine continentale, et certaines même avec Hong Kong, afin de tenter de freiner la transmission du coronavirus.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY