Une femme à la tête d’Air France

Sur proposition de Benjamin Smith, CEO d’Air France-KLM, et avec l’accord du conseil d’administration du groupe aérien, le conseil d’administration d’Air France réuni ce 12 décembre 2018, a nommé Anne Rigail Directrice générale d’Air France.

Elle occupait depuis 2017 le poste de Directrice générale Adjointe Client d’Air France. Elle prendra ses fonctions de Directrice générale d’Air France le 17 décembre 2018. Elle remplacera à cette date Benjamin Smith, qui avait été nommé Directeur général d’Air France ad interim jusqu’à la fin de l’année 2018.

« Je me réjouis de la nomination d’Anne Rigail comme Directrice générale d’Air France. Anne est une grande professionnelle du secteur aérien. Tout au long de sa carrière au sein de la compagnie, elle a toujours porté une attention particulière à ses équipes dans la mise en oeuvre des transformations qu’elle a menées, et placé le client au cœur de toutes ses actions. L’enjeu pour Air France aujourd’hui est, avec l’engagement de l’ensemble des personnels, de confirmer l’excellence du service à nos clients. J’ai parfaitement confiance en Anne pour réussir la transformation nécessaire d’Air France. Aujourd’hui, avec à mes côtés Anne Rigail et Pieter Elbers, Président du Directoire de KLM, le groupe Air France-KLM franchit une étape importante de sa réorganisation pour repartir à la conquête de ses marchés », commente Benjamin Smith.

Anne Rigail avait intégré Air Inter en 1991. En 1996, elle est nommée Responsable du service client Air France à Paris-Orly. En 1999, elle devient Responsable de la correspondance passagers et bagages du hub de Paris CDG, puis responsable du produit client et bagage pour l’exploitation sol.

En 2005, elle est nommée Responsable des opérations du hub de l’aéroport Paris-CDG. Elle devient Directrice de l’exploitation sol à Paris CDG en 2009. En 2013, elle devient Directrice générale adjointe Service en vol, en charge du Personnel Navigant Commercial. (TI)

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY