Une économiste à la tête du Tourisme égyptien

Pour la première fois depuis la création du ministère du tourisme en Egypte, il y a plus de 50 ans, c’est une femme que le président Al Sissi vient de nommer à sa tête.

Consultante au Fonds Monétaire International (FMI), Rania Al Mashat a un parcours exceptionnel : titulaire d’un Doctorat en économie de l’Université du Maryland (USA), elle a occupé le poste de sous-gouverneur responsable de la politique monétaire à la Banque centrale d’Égypte où elle a travaillé sur le développement et la modernisation de la politique monétaire. Très connue dans les milieux économiques et politiques, elle a participé à de nombreuses conférences et forums en représentation des autorités monétaires, y compris au Parlement égyptien.

Ancien membre du conseil d’administration de la Banque Arabe d’investissement et membre du Conseil de la Bourse, elle pourra peut-être mobiliser davantage les investisseurs nationaux et étrangers au profit du secteur touristique. En 2016 ces investissements ont atteint 4.6 milliards$ (11.9% des investissements totaux).

Le tourisme égyptien contribue directement à hauteur de 5.6% dans PIB et globalement (contribution directe et indirecte) à hauteur de 13% selon les statistiques du WTTC de 2017. Le secteur a employé directement et indirectement 1.6 millions personnes, un chiffre qui devrait atteindre les 2.5 millions d’ici dix ans.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY