Une «bulle» sanitaire ouvre en Océanie

Depuis le lundi 19 avril 2021, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont mis en application un espace d’exception, une bulle sanitaire où les voyages entre les deux pays sont simplifiés.

Ainsi, les passagers voyageant entre les deux pays n’ont plus à se soumettre à la quarantaine en vigueur à l’arrivée. L’événement a donné lieu à des scènes emplies d’émotion lors de retrouvailles en familles ou en couple pour certains.

Le port du masque reste obligatoire à bord. En revanche, les certificats de test PCR ou de vaccination ne sont plus requis. Les voyageurs doivent simplement accepter d’être suivis par une application.

Photos – Malcolm Jacobson

Jacinda Ardern, première ministre néo-zélandaise, a salué la politique efficace de lutte contre la Covid dans les deux pays. Des efforts qui paient aujourd’hui avec la concrétisation de celle bulle trans-Tasman.

Une première tentative avait eu lieu en début d’année, mais elle avait dû être abandonnée en raison d’une reprise de l’épidémie. En Nouvelle-Zélande, le marché australien est le premier émetteur de touristes étrangers avec une part de marché de 40%.

En 2019, ils ont été 1,5 millions à se rendre dans le pays. Bon nombre d’installations touristiques semblent confirmer un redémarrage, à l’instar d’une attraction comme les ateliers Weta par exemple.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY