Une « Brexit box » pour survivre… un mois !

Un conseil, prenez-en plusieurs !

© Reuters

Ce qui est intéressant dans l’espèce humaine, c’est qu’on y trouve de tout… Quelques crétins (voir article de Une), beaucoup de crédules… et des petits malins qui en profitent, à l’instar de cet homme d’affaires britannique qui propose des kits de survie au Brexit pour 30 jours… commercialisés quand même 295 £ (336 €) l’unité !

Pour ce prix, pas donné, la « Brexit box » propose 60 portions des plats déshydratés qui sont parmi les plus consommés par les Britanniques. Le pudding, le gigot à la menthe, le fish & ships ou encore la Jelly ?

Non, on trouvera du poulet tikka, un classique des cuisines indiennes et pakistanaises, des macaronis au fromage, des crêpes mexicaines au poulet, du poulet séché, ainsi qu’un extincteur et de quoi filtrer l’eau explique James Blake (photo ci-dessus), homme d’affaires britannique qui a eu l’idée de cette « opportunité ».

Car, depuis le rejet par la Chambre des communes du projet d’accord négocié par Londres et Bruxelles, détaillants et industriels ont mis en garde la population britannique que des pénuries d’aliments et de médicaments ne sont pas à exclure en cas de Brexit sans accord. Du pain béni pour l’homme d’affaires…

Une « Brexit box » valable…. un quart de siècle !

Alors que la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne vire à la grande farce de l’autre côté de la Manche ou de la Mer du Nord, James Blake, lui, surfe sur la vague transmanche de l’angoisse en assurant avoir déjà vendu des centaines de ses kits.

A l’agence Reuters, il explique qu’aujourd’hui « nous sommes dans un processus qui a échappé à tout contrôle, nous ne savons absolument pas ce qui se passe. Notre gouvernement n’a aucune idée de ce qui se passe, mais vous pouvez maîtriser ce qui vous arrive », explique, rassurant (?), James Blake, qui lui sait ce qui se passe… et ne compte pas s’arrêter là.

Il précise également que « pour prendre un peu d’avance … (on peut)… stocker aussi de la nourriture. »… En décodé, ne vous contentez pas d’acheter un seul kit. Et pour finir de convaincre les plus crédules, il assène un argument massue en assurant que la durée de vie de sa « Brexit box » est de 25 ans… Un quart de siècle. Qui dit mieux !

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient… Et tenez vous bien, les premiers adeptes de ce kit de survie, ce sont ceux qui ont voté massivement pour le Brexit… Les Anglais sont définitivement incompréhensibles !

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY