Les Berlinois ont voté massivement pour maintenir l’aéroport Tegel ouvert même après l’ouverture longtemps retardée de l’aéroport de Berlin Brandebourg. Une décision difficile désormais pour les autorités berlinoises. Il faut dire qu’en coulisses Lufthansa voudrait réduire l’influence de Ryanair sur Berlin

Les berlinois ont voté massivement lors d’un référendum

Les habitants de Berlin ont voté majoritairement pour maintenir les opérations à l’aéroport Tegel en opposition aux plans initiaux du gouvernement local qui prévoyait sa fermeture. Bien que le résultat soit non contraignant, la pression de la population sur les autorités de Berlin va devoir reconsidérer sa position pour fermer Tegel.

Ryanair a été un partisan du maintien de Tegel

Ryanair a soutenu la campagne référendaire pour préserver l’aéroport de Tegel lancé par Free Démocrat (FDP). Ce parti a réussi à forcer l’organisation du référendum en recueillant 250.000 signatures après que l’aéroport de Berlin Brandebourg a vu son ouverture retardée de plus de six ans et son coût doublé à 5,1 milliards d’euros.

Le maire Michael Mueller de Berlin (SPD) voudrait fermer Tegel après l’achèvement de Berlin Brandebourg et créer à la place de l’aéroport de Tegel un complexe technologique et des logements.

Lufthansa serait gagnant en cas de fermeture de Tegel

Lufthansa vient d’acquérir une grande partie d’Air Berlin et de ses droits d’atterrissage. Le groupe allemand bénéficierait d’un contrôle plus strict sur le trafic aérien si l’aéroport de Tegel devait fermer.

Mais pour le moment l’aéroport de Berlin Brandebourg n’est toujours pas ouvert après une inauguration maintes fois retardée pour différents défauts.

L’aéroport de Berlin Tegel est en surcapacité

L’aéroport de Tegel a accueilli plus de 21 millions de voyageurs l’an dernier alors qu’il devait initialement accueillir à peine 3 millions de passagers. Il faut se souvenir que cet aéroport a été construit pendant la guerre froide en 1948. Il est très apprécié par de nombreux Berlinois pour sa proximité avec le centre-ville.

L’aéroport de Berlin Brandebourg n’est toujours pas ouvert …

Les allemands ne sont pas réputés pour leur sens de l’humour, mais cela n’a pas empêché l’un des plus grands projets d’infrastructure du pays de devenir une blague. A l’origine, il devait ouvrir ses portes en Octobre 2011 pour un coût de 2 milliards €.

L’aéroport n’a toujours pas ouvert et son coût est désormais estimé à 6 milliards €. Le Land de Brandebourg et le gouvernement fédéral, dépense 17 M € chaque mois dans l’entretien d’un aéroport vide. L’aéroport devait ouvrir à l’été 2018 mais il semble que cette date est à nouveau repoussée. Le départ du dernier directeur de l’aéroport il y a quelques semaines en est un signe.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY