Une autre faillite pour Trump ?

Vous allez croire que nous voulons écrire une critique politique. On aimerait bien mais ce n’est pas notre spécialité… surtout sur un président américain qui envoie peu d’images positives dans le monde.

Trump Hotels : pas une grande réussite

Il y a eu déjà quelques échecs. Aujourd’hui, on compterait 4 Hôtels. Mais, il y a déjà des problèmes sur celui de Vancouver

Trump International Hotel & Tower® New York

Trump International Hotel & Tower® Chicago

Trump® International Hotel Washington, D.C.

Trump International Hotel & Tower® Vancouver

Un hôtel qui avait été inauguré par la fille de Trump

La plus jeune fille de Trump, Tiffany, a assisté à l’ouverture. Des dizaines de personnes avaient manifesté contre la politique du président américain avec des affiches devant le bâtiment. Le Trump International Hotel a ouvert ses portes début 2017 avec l’aide d’un investisseur de Malaisie…

L’hôtel est en faillite

Donald Trump avait donné la gestion de la société Trump à ses fils Eric et Donald Jr. après son élection à la présidence. Trois ans seulement après son ouverture, l’hotel Trump à Vancouver a de nouveau fermé ses portes. Les opérateurs ont déclaré faillite, ont rapporté les médias canadiens.

Trump est un fervent de terrains de golf

Donald Trump est étroitement associé au sport du golf.  En tant que promoteur immobilier, Trump a commencé à acquérir et à construire des terrains de golf en 1999.

Au moment de son élection en tant que président des États-Unis en 2016, il possédait 17 terrains de golf dans le monde par l’intermédiaire de sa société holding, la « Trump Organization ». Les cours appartenant à Trump ont été sélectionnés pour accueillir divers événements PGA et LPGA, y compris le prochain championnat PGA 2022.

Son poste de président lui permet d’assurer la promotion de ses golfs

En février 2018, le président américain aurait fait pression sur l’ambassadeur américain en Grande-Bretagne, Robert Wood Johnson IV, pour demander au gouvernement britannique de déplacer le lucratif tournoi du British Open vers le terrain Turnberry en Écosse (une propriété de Trump…).

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY