un volcan islandais se prépare à une nouvelle éruption

Le dernier réveil du volcan Grímsvötn remonte à 2011. Il avait entraîné l’annulation de quelque 900 vols et les cendres avaient atteint le Royaume-Uni et les abords du continent européen. Grímsvötn est le volcan le plus actif d’Islande.

Une éruption est imminente

Il y a des indications qu’une éruption pourrait bientôt se produire dans le volcan Grímsvötn, situé sous la calotte glaciaire du glacier Vatnajökull, rapporte Morgunblaðið.

Selon les scientifiques : « Habituellement, ce sont des éruptions de petite ou moyenne portée ». « Grímsvötn est suffisamment éloigné des zones habitées et, par conséquent, une éruption y entraîne rarement de gros dégâts. D’un autre côté, il y a un risque de chute de cendres volcaniques.

Une activité sismique importante dans le pays

Sur la côte nord, trois séismes d’une magnitude supérieure à 5 sur l’échelle de magnitude du moment ont été enregistrés ces derniers jours.

Volcan islandais dans la brume ©Hervé Ducruet

L’un d’eux a été ressenti jusqu’à Reykjavík, la capitale, située à 265 km. Selon l’Institut météorologique d’Islande, l’épicentre de cet « essaim » sismique, qui devrait se poursuivre au cours des prochains jours, se trouve à 20 kilomètres au large de Siglufjördur, petit village de quelque 1 200 âmes sur la côte nord islandaise. Et à quelques dizaines de kilomètres d’Akureyri, deuxième ville d’Islande avec près de 20 000 habitants. »

Pour le moment, aucun blessé ni dégât majeur n’est pour l’instant à déplorer – seul des glissements de terrain et des chutes de pierres ont été observés près de l’épicentre. Il reste que la situation est incertaine pour la circulation aérienne.
A suivre

Serge Fabre

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY