Un village de luxe se construit à Tozeur

C’est en octobre 2010 déjà que Qatari Diar avait annoncé la réalisation à Tozeur d’un complexe touristique cinq étoiles, pour un investissement de 80 millions de dollars. Puis vint la Révolution, et on n’en entendit plus parler… Le projet refit surface l’année dernière… puis vinrent les attentats du Bardo et de Sousse. Aujourd’hui, le projet « a franchi des pas dans la réalisation de plusieurs de ses composantes », selon le gouverneur de Tozeur, Lotfi Sassi, qui assure qu’il sera prêt dans trois ans.

Un projet stratégique

Il s’agit là d’un projet stratégique pour le tourisme dans la région, qui connait des difficultés depuis des années. Il devrait ouvrir de nouvelles perspectives avec l’émergence d’un nouveau type de tourisme qui doit attirer des clients aisés :  exactement ce dont la Tunisie a besoin, dût la physionomie du gouvernorat changer avec la création de services de luxe en relation avec l’activité touristique.

Qatari Diar sera une station touristique 5 étoiles, mélange de style oriental et local, qui sera réalisée sur un terrain de 40 hectares et comportera 60 suites luxueuses, des locaux commerciaux, un théâtre romain, une tente de style arabe, un centre de remise en forme et de détente, un court de tennis et des salles de conférences.

Les concepteurs du projet se sont largement inspirés des spécificités architecturales et des vocations agricoles de la région oasienne du Chott El Djérid.

Dans 20 pays

La société qatarie d’investissement immobilier Qatari Diar, créée en 2004, a investi dans quelque 35 projets touristiques et immobiliers dans une vingtaine de pays. En Tunisie, où elle semble caresser encore d’autres projets, elle vient d’augmenter récemment le capital de ses deux filiales locales, Qatari Diar Projects Management et Qatari Diar Investissements Immobiliers Tozeur.

Tozeur dispose déjà d’un aéroport international, tout à fait sous-employé jusqu’ici, dont les autorités touristiques locales essaient de convaincre l’administration centrale, jusqu’ici en vain, qu’il pourrait jouer un rôle majeur dans la redynamisation de la région.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY