Un secteur qui pèse 65,5 millions d’emplois

L’Air Transport Action Group (ATAG) a publié une étude intitulée «Aviation: Benefits Beyond Borders» qui se penche sur le rôle fondamental de l’aviation civile dans la société d’aujourd’hui.

Elle observe également son impact économique, social et environnemental. Présenté dans le cadre de l’ATAG Global Sustainable Aviation Summit de Genève, Michael Gill, directeur exécutif d’ATAG, a déclaré: « Il y a plus de dix millions de femmes et d’hommes qui travaillent dans l’industrie, assurant que 120’000 vols et 12 millions de passagers effectuent leur voyage en toute sécurité. La chaîne d’approvisionnement au sens large, les retombées et les emplois dans le tourisme rendus possibles par le transport aérien montrent qu’au moins 65,5 millions d’emplois et 3,6% de l’activité économique mondiale sont soutenus par notre industrie.»

L’étude se penche également sur deux éventuels scénarios de croissance du trafic aérien, des emplois dépendants et bénéfices économiques. En adoptant une approche libérale, la croissance pourrait supporter 97,8 millions d’emplois et $5,7 billions en termes d’activité économique en 2036.

En revanche, si les gouvernements optent pour un monde fragmenté avec des comportements d’isolationnisme et de protectionnisme, on compterait plus de 12 millions d’emplois en moins et une perte de $1,2 billion en termes d’activité économique.

Alexandre de Juniac, directeur général et CEO de l’IATA, a pour sa part rappelé que les compagnies aériennes transportent plus de 4 milliards de passagers chaque année, ainsi que 62 millions de tonnes de fret.

Les éléments clés soulignés par l’étude montrent que plus de 10 millions de personnes travaillent directement pour l’industrie aérienne. Les emplois dans l’aviation seraient en moyenne 4,4 fois plus productifs que d’autres emplois dans l’économie.

Le transport aérien transporte 35% du commerce mondial en termes de valeur ($6,0 billions en 2017), mais moins de 1% en termes de volume (62 millions de tonnes en 2017). Les tarifs aériens sont environ 90% meilleur marché qu’en 1950 (à trajet égal), permettant un plus grand accès à la population.

Aujourd’hui, l’industrie représente 1’303 compagnies aériennes qui opèrent 31’717 avions sur 45’091 routes entre 3’759 aéroports dans des espaces aériens gérés par 170 fournisseurs de services de navigation aérienne. Enfin 37% des touristes mondiaux prennent l’avion pour rejoindre leur destination.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY