Un peu d’Icelandair au Cap-Vert

Lofleidir Icelandic, filiale du groupe Icelandair, a l’intention de soumettre une offre ferme pour obtenir 51% des parts de Cabo Verde Airlines avec un groupe d’investisseurs islandais. A l’international, Lofleidir Icelandic est connue comme Icelandic Airlines.

Cette compagnie aérienne privée basée à Reykjavik a cessé ses opérations en 1979. La marque a refait surface en 2003 lors de la création d’une filiale du groupe Icelandair pour le wet-lease et le charter.

© Eric Salard

La compagnie aérienne et les autorités capverdiennes collaborent déjà depuis quelque temps. En août 2017, Lofleidir a signé un accord avec le gouvernement pour la restructuration de Cabo Verde Airlines.

Il prévoit également le renforcement de l’aéroport international, le développement de l’archipel au niveau touristique et la construction d’un hub pour des vols en connexion. De plus, la compagnie aérienne devrait être privatisée. Cabo Verde Airlines détient des permis d’opérer des vols réguliers sur l’Europe et les USA.

Le montant de l’offre n’a pas été communiqué, mais une partie sera financée par le travail déjà accomplis par les employés de Lofleidir Icelandic. Une nouvelle compagnie verrait alors le jour: Lofleidir Cabo Verde. Lofleidir Icelandic en détiendrait 70% et les autres investisseurs 30%.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY