Un patrimoine riche et vivant, emblématique de la Martinique

La Martinique jouit d’un riche patrimoine, d’une histoire et de valeurs qui font la fierté de ses habitants. Il est donc impossible de venir en Martinique sans en découvrir ses trésors emblématiques qui font la renommée de l’île.

 
Cadiou les pionniers de la menuiserie aluminium - Cadiou
La Yole ronde de Martinique,
une fierté nationale inscrite au patrimoine
culturel immatériel de l’humanité par  l’UNESCO
 
La Yole de Martinique a été officiellement inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO (registre des bonnes pratiques de sauvegarde) le 17 décembre 2020. Cette distinction vient couronner les efforts des nombreux passionnés, associations et comités ayant porté le projet auprès du Comité intergouvernemental de la Convention de l’UNESCO de 2003.
 
La Yole ronde est une embarcation typique et endémique de l’île, traditionnellement utilisée par les pêcheurs, dont l’origine remonte à plusieurs siècles. Elle est le reflet de l’identité, de la culture et de l’histoire de la Martinique. Ainsi, au-delà de
Image
Yole Ronde de Martinique ©CMT
l’embarcation elle-même, ce sont les savoir-faire relatifs à la construction, l’utilisation et le maniement de la Yole qui constituent un patrimoine dit « immatériel ».
 
Les Yoles sont aujourd’hui utilisées dans des régates sportives autour de la Martinique. Depuis plus de 35 ans, le Tour de la Martinique des Yoles rondes s’est imposé comme l’un des événements sportifs et populaires les plus importants de l’île. En effet, chaque année, la dernière semaine de juillet, les Yoles se lancent dans une compétition qui les conduit jour après jour à faire le tour de la Martinique.
 
Image
Le Bélè, d’hier à aujourd’hui
 
Image
Tambour ©CMT
Le bèlè, héritage culturel inscrit au le patrimoine de la Martinique, trouve ses sources dans la vie des ancêtres africains arrivés sur l’île au milieu des années 1800. Le bèlè se danse selon une structure en « won bèlè » (8 danseurs), en « quadrille » (4 danseurs), en « monté o tanbou » (danse de couple) ou seul. Les musiciens, les chanteurs et les danseurs créent alors un dialogue rythmé basé sur l’improvisation : le chanteur donne
la voix, repris par les « répondè » et le ti bwa donne le rythme. Les chants en créole offrent l’opportunité de raconter des anecdotes du quotidien. On trouve encore aujourd’hui trois grands foyers pour une initiation au bèlè en Martinique : au nord (Basse-Pointe et ses environs), Sainte-Marie, et au sud (Anses d’Arlet, Diamant).
À Sainte Marie, La Maison du Bèlè œuvre depuis 2003 sur le maintien et le rayonnement du bèlè en organisant stages, conférences et spectacles sur l’île mais aussi plus largement dans toute la Caraïbe. Plus d’informations ici.
 
Picto-France
Martinique, Terre de rhum
 
Les rhums agricoles de Martinique sont les seuls au monde à bénéficier de l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) et se distinguent grâce à leur production exclusivement issue du jus de canne à sucre. L’Appellation, obtenue en 1996, a permis de conforter le positionnement haut de gamme des rhums agricoles de Martinique et ainsi, valoriser le patrimoine et l’identité martiniquaise. L’île compte 9 distilleries ouvertes aux visiteurs partageant une partie de leur secret et de cet héritage d’exception.
 
Image
Tonneaux de rhum ©CMT/D.GIRAL
Les rhums martiniquais multiplient les distinctions qui récompensent le savoir-faire du seul rhum AOC au monde. La distillerie Neisson a été labellisée « Entreprise du Patrimoine vivant » pour sa maîtrise et son savoir-faire d’excellence. Elle est la première entreprise Outre-Mer à recevoir ce prestigieux label. La distillerie Trois Rivières – Maison La Mauny a été consacrée « Meilleur Producteur de Rhum » et « Meilleur Producteur de Spiritueux » par l’International Wine & Spirit Competition 2020.  
 
Ces distinctions sont l’aboutissement d’un savoir-faire, déjà reconnu à l’occasion de l’International Rum Conference (IRC), qui a décerné le prix du « Meilleur Rhum de l’année 2018 » pour le TROIS RIVIÈRES VSOP Réserve Spéciale, et du « Meilleur Maître de Chai 2019 » au martiniquais Daniel BAUDIN, maître chai de Trois Rivières et de Maison La Mauny.  Au-delà de ces distinctions, c’est tout le savoir-faire martiniquais qui est récompensé, offrant au rhum AOC de Martinique, un rayonnement à l’international.
 
Image
Actualité
La Montagne Pelée :
Candidate à l’inscription au patrimoine
de l’humanité par l’UNESCO
 
Depuis le 5 janvier dernier, la France a officiellement demandé à l’UNESCO, le classement au patrimoine de l’humanité des volcans et forêts de la Montagne Pelée et des Pitons du nord de la Martinique. Cette candidature est portée depuis plusieurs années par la Collectivité territoriale de Martinique et le Parc naturel de la Martinique. Ce classement vise à renforcer l’intérêt faunistique, floristique et scientifique de la Montagne Pelée et constitue un instrument supplémentaire
Image
de visibilité internationale et un indéniable atout, tant touristique qu’économique.
 
La Montagne Pelée, une aire volcanique parmi les mieux préservées
 
Le site naturel des Volcans et forêts de la Montagne Pelée et des pitons du nord de la Martinique s’étend sur 15.000 hectares. Il couvre les deux massifs volcaniques et forestiers du nord de l’île. Les forêts de cet héritage naturel, jusqu’à 1 400 mètres d’altitude, sont représentatives de tous les types forestiers de l’île.
 
Elles sont aujourd’hui reconnues comme un hotspot mondial de biodiversité ; la Montagne Pelée hébergeant une faune et une flore endémiques irremplaçables et protégées. Enfin, son histoire géologique en fait un site unique à l’origine de la biodiversité des Petites Antilles.
 
COMITE MARTINIQUAIS DU TOURISME

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY