Un patrimoine gastronomique unique, bienvenue dans le Guillestrois et Le Queyras

L’une des bonnes raisons de séjourner à la montagne est bien sûr sa gastronomie. Ce territoire gourmand des Hautes-Alpes propose une cuisine élaborée à base de produits locaux : plateau de fromages aux mille saveurs, viandes, liqueurs de mélèze… l’occasion de faire plaisir à ses papilles en savourant des mets uniques dans des établissements allant jusqu’à tutoyer les étoiles. Entre circuits courts, ateliers cueillettes, balades gourmandes & producteurs locaux… tout est réuni pour passer des vacances savoureuses dans Le Queyras !

#1. DES ÉTABLISSEMENTS EN FAVEUR DES CIRCUITS COURTS

LES TABLES DE GASPARD, L’ETOILÉ DE SAINT-CRÉPIN

Virginie et Sébastien accueillent les fins gourmets aux Tables de Gaspard, une étape gourmande dans les Hautes-Alpes. Le Chef Sébastien CORNIAU a obtenu sa première étoile au Guide Michelin en 2016. Une étoile, quatre bras, trois chambres d’hôtes : voilà qui résume les Tables de Gaspard. Ce restaurant est sans doute l’étoilé le plus sobre de France. Ils sont seulement deux, Virginie en salle et Sébastien en cuisine. Avec une cuisine, généreuse, raffinée aux notes exotiques, ce restaurant est une étape prisée lors d’un séjour dans le Queyras.

Tarif : à partir de 36€

Infos : http://www.lestablesdegaspard.com/pages/restaurant.php

LA MAISON DE L’ARTISANAT

Inscrite dans l’économie solidaire, la maison de l’artisanat est un acteur majeur des circuits courts dans le Guillestrois et le Queyras. Avec ses 32 artisans permanents, cette maison est un véritable point de vente permanent ! Avec son programme « Queyras Terre d’Artisanat » elle a pour objectif de maintenir à l’année une économie montagnarde dynamique et atypique. Cueilleurs, apiculteurs, sculpteurs, potiers, éditeur… tous les artisans sont les bienvenues dans ce lieu qui leur est dédié !

Infos : https://www.artisanat-queyras.fr/boutique/

#2. LE COIN DES PRODUCTEURS LOCAUX

Côté fromage…

LES VALLÉES DU QUEYRAS ET DU GUILLESTROIS SERVIES SUR UN PLATEAU DE FROMAGE

Fontu, bleu, tomme de l’Izoard, viso, fromages de chèvre, à raclette… autant de fromages savoureux à découvrir. Le bleu du Queyras est sans doute le plus connu, on raconte qu’il était autrefois le Roquefort des Hautes-Alpes. Surnommé « le baiser du diable » pour son goût puissant en bouche, ce fromage à pâte persillée est moelleux et fondant en bouche.

Il est essentiellement produit à partir de lait de vaches de races Tarine et Abondance que l’on trouve dans les alpages du Queyras. À déguster seul ou dans des recettes traditionnelles comme la polenta au Bleu, le Matefaim au bleu ou encore la Fondue au bleu.

LA FROMAGERIE DE MONBARDON ET LA COOPERATIVE LAITIERE DES ALPES DU SUD S’INSTALLENT DANS LES CAVES DE MONT-DAUPHIN

Ils investissent six salles qu’ils ont transformé en caves d’affinage pour leurs fromages. Dans la caserne, tous les critères d’affinages (température et humidité) sont réunis, ainsi bleus du Queyras, raclette et autres fromages vont gagner en goût grâce au microclimat dont bénéficie ce lieu

FÉRUS DE FROMAGE : UN DISTRIBUTEUR AUTOMATIQUE DE FROMAGE À GUILLESTRE

La fromagerie de la Durance située à Guillestre, propose aux locaux et aux vacanciers un distributeur automatique de fromage, 24/24. Si le principe est connu pour d’autres produits, c’est le premier appareil de ce genre dans le département des Hautes-Alpes. Assortiments de fromage à raclette ou tomme de montagne sont disponibles dans des casiers réfrigérés, les clients règlent ensuite par carte bancaire. Ce drive complète ainsi les plages d’ouverture du magasin.

 

Côté cueillette…

LA NATURE DANS L’ASSIETTE, DIRECTION LE PLANTIVORE

Artisan cueilleur depuis 1989, Le Plantivore est à la fois liquoriste, confiturier, tisanier et sirupier. Ses produits sont à base de plantes minutieusement sélectionnées dans leur état naturel en plein cœur de la montagne. De la cueillette à la mise en pot tout est réalisés à la main.

La production quant à elle se fait selon un savoir-faire artisanal, inspiré des recettes ancestrales, afin de conserver tous les arômes et les vertus des plantes. Unique, c’est l’un des seuls producteurs de confiture d’épine-vinette et de Marmottier (aussi appelé Affouat, Affatoule, une espèce endémique du Queyras et du Briançonnais). On y retrouve une large gamme de produits comme des liqueurs, des élixirs, des tisanes, des sirops de plantes de montagne ou encore des confitures.

Insolite : le petit dernier, un sirop au foin ! Élaboré à base de foin issu d’une prairie fleurie Bio, contenant une flore abondante dont la cistre (fenouil des Alpes), ce sirop se déguste aussi bien à l’apéritif avec du vin blanc, rouge, champagne ou jus de pomme que pour se désaltérer avec de l’eau plate ou gazeuse.

#3. DES ATELIERS AVEC LES ARTISANS LOCAUX

Dans le cadre des ateliers Consom’acteurs, les artisans du territoire invitent les vacanciers à venir découvrir les secrets de fabrication de leurs produits et mettre la main à la pâte. Traite dans les alpages, cueillette et cuisine avec les plantes des montagnes… tout est possible dans le Queyras ! Il suffit de pousser la porte pour donner du sens à ses vacances avec les ATELIERS CONSOM’ACTEURS.

ATELIERS SAVEURS – CUEILLETTE ET CUISINE AVEC LES PLANTES DE NOS MONTAGNES

En compagnie de Virginie, c’est parti pour une matinée de cueillette de plantes de montagne. L’objectif ? Glaner des fleurs et plantes comestibles dans les pâturages et les coins les plus secrets connus seulement par cette amoureuse de la nature. Une fois de retour à l’atelier, Virginie propose aux cueilleurs d’un jour de confectionner des recettes à base des paniers de récolte : vinaigres, huiles, sel… que des produits bio !

Tarifs : 35€/adulte et 15€/enfant (8 à 12 ans)

Infos : à partir de 8 ans – l’atelier dure 3h30 (groupe de 3 à 6 personnes maximum) – www.guillestroisqueyras.com

ATELIERS SAVEURS – VIN DE PLANTES

Grâce aux plantes cueillies en montagne, les apprentis vignerons fabriquent leur propre vin de plantes si gouteux et aux nombreuses vertus médicinales. Seul impératif, venir avec sa bouteille vide d’un litre pour repartir avec pleine de cette préparation !

Tarifs : 12€/personne

Infos : à partir de 12 ans (groupe de 3 à 5 personnes maximum) – www.guillestroisqueyras.com

#4. BALADES GOURMANDES DANS LE GUILLESTROIS

GOURMARDS D’HISTOIRE(S)

En 2020, le Centre des Monuments Nationaux présente la 5ème édition des visites insolites « Gourmands d’histoire(s) » : une visite théâtralisée inédite du village de Mont-Dauphin et des douceurs locales à emporter pour rassasier les visiteurs. L’objectif ? Allier histoire, cuisine et bonne humeur pour découvrir la vie quotidienne des habitants de Mont-Dauphin au XVIIIe siècle.

Le voyage dans le temps commencera par une visite décalée du village en compagnie d’un personnage tout droit sorti des archives, le bagarreur Nicolas Arnoux. S’en suit la visite du jardin historique de la commune où le public découvre les secrets des plantes alimentaires et médicinales du temps de Vauban (millepertuis, achillée millefeuille, belladone ou encore le mystérieux marmottier). Pour finir, Chloé du gîte « Le Glacier Bleu » fera découvrir aux visiteurs le produit de sa cueillette et de ses fourneaux, des spécialités haut-alpines savoureuses à base de produits locaux et biologiques, à savourer chez soi.

Tarifs : 12€/adulte – 8€/enfant (-18 ans) et gratuit pour les -5 ans

Infos : mercredis 15, 22 et 29 juillet, 5 et 12 août 2020 à 15h30 – réservation resa-montdauphin@monuments-nationaux.fr

RANDONNÉE GOURMANDE, LE LAC DE ROUE ET LE GÎTE DU GRAND ROCHEBRUNE

Depuis le fort du Château-Queyras, c’est parti pour une randonnée gourmande vers levallon de Souliers. Dans une ambiance méridionale et envoûtante,les marcheurs arrivent au lac de Roue. Plus que quelques pas avant de rallier le hameau de Souliers et le gîte du Grand Rochebrune, une petite auberge typique des Hautes-Alpes. Florence et Arthur proposent à leurs convives de déguster des produits locaux comme les oreilles d’ânesà base d’épinard. Ici tout est fait maisonavec des produits locaux. Pour bien finir cette sortie, place à la petite touche sucrée avec une tarte aux myrtilles.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY