Un nouvel été de retards attendu par Eurocontrol

L’organisme de contrôle de la sécurité aérienne en Europe s’attend à d’importants retards dans le trafic aérien pour cet été. Selon Eamonn Brennan, directeur d’Eurocontrol cité par la « NZZ am Sonntag », l’été sera à nouveau source de misère. Selon lui, un tiers des vols affichait 49 minutes de retard en moyenne à l’été 2018.

Il cherche donc dès à présent des mesures pour réduire le chaos dans le ciel européen. Une solution envisagée est d’organiser l’espace aérien de manière à ce que le survol de la France et ses grèves des contrôleurs aériens soit évité autant que possible. De la sorte, les capacités ne sont pas étendues, mais la charge est répartie.

Pour les passagers en provenance du Nord et du Nord-Est de l’Europe à destination du Sud-Ouest, cela implique des vols avec un temps de parcours prolongé. (TI)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY